•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les grandes compagnies aériennes réclament un plan de réouverture

Un avion est sur le tarmac.

Un avion d’Air Canada est sur le tarmac de l’aéroport international Pearson, à Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

La Presse canadienne

Les grandes compagnies aériennes au Canada demandent à nouveau à Ottawa un plan clair pour une reprise des voyages internationaux, alors que l'Union européenne a décidé de rouvrir ses frontières aux touristes vaccinés.

Les ambassadeurs de l'UE ont approuvé mercredi un plan qui permettrait aux voyageurs entièrement vaccinés de visiter les 27 pays membres. Ils ont aussi assoupli les restrictions pour les voyageurs en provenance de certains autres pays considérés comme sûrs en matière de COVID-19.

Mike McNaney, PDG du Conseil national des lignes aériennes du Canada, a félicité l'Union européenne, mercredi, pour son approche scientifique dans l'élaboration de sa politique de reprise de l'aviation et des voyages. Il a du même coup demandé au gouvernement fédéral de présenter un plan similaire et clair, comme le déploiement de la vaccination au Canada continue de progresser.

Le président de l'association – qui représente Air Canada, Air Transat, WestJet et Jazz – croit que le gouvernement fédéral devrait dévoiler à quel moment il supprimera ou ajustera les restrictions de voyage pour ceux qui sont vaccinés contre la COVID-19, comme l'ont fait récemment un certain nombre de pays.

Le Conseil national des lignes aériennes s'est joint à plus de 60 autres organisations de l'industrie pour écrire (mardi) au premier ministre sur le besoin urgent pour le Canada d'aller de l'avant avec un plan de redémarrage pour l'économie globale et pour le secteur du voyage, écrit M. McNamey dans un communiqué. Nous devons agir maintenant au nom des centaines de milliers de Canadiens de toutes les régions du pays dont le gagne-pain dépend des voyages et du tourisme.

Le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, déclarait plus tôt ce mois-ci que les pays du G7 avaient convenu que la reprise des voyages internationaux après la pandémie nécessiterait une approche coordonnée en matière de dépistage de la COVID-19 et de reconnaissance du statut vaccinal des passagers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !