•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec devrait vivre une meilleure saison touristique cet été

Des enfants s'amusent sur des canons dans le Vieux-Québec.

Des enfants s'amusent sur des canons sur la Terrasse Dufferin.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy-Roussel

« Meilleur que l'été dernier » : c'est ainsi que la plupart des acteurs de l'industrie touristique qualifient l'été à venir. Ils voient d'un bon oeil le plan de déconfinement annoncé par le gouvernement du Québec.

Rassemblements, restaurants, terrasses, salles de spectacle, festivals, déplacements interrégionaux : l'annonce d'un déconfinement progressif par le gouvernement, à la mi-mai, laissera plus de temps pour préparer l'été touristique cette année. Les principaux acteurs sont unanimes : il y aura bel et bien des touristes dans la Capitale-Nationale pour la saison chaude.

C'est un été qui s'annonce meilleur pour une simple et bonne raison : tout va commencer plus tôt que l'an passé, croit Claude Beauchamps, président de l'Association des guides touristiques de Québec. On peut avoir une meilleure prévisibilité parce que les annonces ont été faites relativement tôt.

Les astres s'alignent

Un point de vue partagé par le directeur général de l'Office du tourisme de Québec, Robert Mercure.

Les choses s’alignent bien pour l’été avec les dernières nouvelles. [...] Les gens veulent vraiment sortir, nous on veut vraiment encourager les Québécois à soutenir les entreprises touristiques, assure-t-il.

Un musicien joue du saxophone sur la Terrasse Dufferin.

Un musicien joue du saxophone sur la Terrasse Dufferin.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy-Roussel

M. Mercure prévoit aussi que l'achalandage devrait être nettement meilleur que l'année passée.

Je reste très optimiste au niveau de mes prévisions pour cet été, ajoute-t-il.

Meilleure situation sanitaire

La situation sanitaire dans la capitale, nettement plus enviable qu'à pareille date l'an passé, devrait aussi permettre de rapatrier des touristes.

On devrait avoir plus de clientèle des régions du Québec. L'an passé, ils sont allés en région, dans les grands espaces, en Gaspésie, au Saguenay, en Abitibi. Cette année, on pense qu'ils vont vouloir revenir dans les grands centres où la situation sanitaire n'était pas très bonne l'an passé.

Une citation de :Claude Beauchamps, président de l'Association des guides touristiques de Québec

M. Mercure croit aussi que les touristes québécois ne voyageront majoritairement pas trop loin de leur résidence, mais il n'exclut pas que des touristes des autres provinces canadiennes puissent venir en plus grand nombre dans les prochains mois.

On risque d’avoir de belles surprises cette année avec des demandes des autres provinces.

Une citation de :Robert Mercure, directeur général de l'Office du tourisme de Québec

Il reconnaît toutefois que les entreprises touristiques accusent malgré elles un peu de retard pour l'embauche de personnel. La pénurie de main-d'œuvre ne va pas aider, croit-il.

Réservations

À l'hôtel Le Priori, dans le Vieux-Québec, l'été s'annonce également meilleur. Déjà, quelques heures après l'annonce d'un plan de déconfinement, le directeur général Erwan Franchet a vu son nombre de réservations augmenter pour cet été.

La façade de l'hôtel Le Priori dans le Vieux-Québec.

Le directeur général de l'hôtel Le Priori Erwan Franchet a vu une hausse du nombre de réservations à la suite de l'annonce sur le plan de déconfinement.

Photo : Radio-Canada / Dominic Martel

Ça, c'est super intéressant. On a hâte de voir en fin de semaine parce que les hôtels, c'est souvent la fin de semaine que les couples préparent leurs vacances. Ça va se faire progressivement­, croit-il. C'est agréable d'avoir des dates, des échéanciers. Ça change de l'été dernier où on était un peu en attente. On espère que ce déconfinement progressif ne nous fera pas retourner en arrière.

Aude Lafrance-Girard, directrice générale de l'Hôtel Château Laurier Québec, est du même avis. On est heureux des annonces. Ça met la table à des éléments qui sont bons pour nous. C'est ce qui nous permet d'espérer d'avoir des touristes. Je suis certaine que ça a rassuré les touristes sur la flexibilité qu'ils auront cet été.

Le Château Frontenac et le ciel bleu.

Le Château Frontenac

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy-Roussel

Une industrie rodée

La région de Charlevoix a été prise d'assaut par les touristes l'an dernier. Tourisme Charlevoix s'attend à un été similaire en termes d'achalandage.

Le Manoir Richelieu, à La Malbaie.

Le Manoir Richelieu, à La Malbaie, dans Charlevoix

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

On s'est fait surprendre à quel point les touristes sont venus dans notre région, rappelle Mitchell Dion, directeur général de Tourisme Charlevoix. On sait comment ça va fonctionner. C'est certain que du côté des entreprises elles sont de loin plus prêtes que l'été dernier. Depuis, elles ont eu l'occasion de se roder et d'être encore plus structurées.

Le facteur de la vaccination ajoute également une plus grande confiance envers le tourisme. On a un contexte qui est vraiment plus à propos pour le voyage qu'il a pu l'être dans les derniers mois, conclut M. Dion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !