•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Naturisme : entre liberté et militantisme

La région vancouvéroise est considérée comme une mecque du naturisme.

Des naturistes sont sur une plage.

Des passionnés de naturisme de différents âges se rencontrent sur la plage de Wreck Beach, à Vancouver

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Simon Gohier
Alexandre Lamic

Entre le plus ancien club nudiste du Canada, le Van Tan Club, au pied d'une montagne de North Vancouver, et la mythique plage Wreck Beach, à l'extrémité ouest de Vancouver, les adeptes de naturisme ont des lieux spectaculaires pour s'adonner à ce style de vie. Et si certains le font pour la simple liberté d'être nus pour se faire bronzer, d'autres sont beaucoup plus militants et prônent une communion avec la nature.

C’est pour être proche de la plage nudiste de Wreck Beach que Marilyn est venue vivre à Vancouver, en 1975. Des décennies plus tard, Marylin est toujours aussi enthousiaste d'avoir adopté ce style de vie, qui selon elle, lui permet d'être en harmonie avec la nature.

Elle a même joint les rangs de l’association écologique Wreck Beach Preservation Society qui vise la protection de cette plage.

Une femme nue fait une entrevue filmée sur la plage, son corps est caché par la caméra.

Marilyn H. est membre de la Société de préservation de la plage Wreck Beach.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Arrivé dans la région quelques années auparavant, Philippe a vécu sa première expérience avec le nudisme un peu par surprise. Une pratique qui a eu un impact important sur sa vie, puisqu'il a découvert son orientation sexuelle.

Philippe M. nu est sur la plage, assis sur un rondin de bois.

Philippe M. est un habitué de la plage Wreck Beach.

Photo : Radio-Canada / Simon Gohier

C'est une communauté, c'est une famille, on apprend à connaître les gens. Quand les gens n'ont pas de vêtements, le rapport est plus direct.

Une citation de :Philippe M.

Le naturisme, plus qu'un style de vie

Nudisme ou naturisme ?

Le nudisme se caractérise par le fait d'être nu dans un espace public, il peut être fait de façon ponctuelle, à l'encontre du naturisme qui représente un mode de vie. 

La Fédération naturiste internationale définit le naturisme comme une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun, qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et celui de l’environnement.

Stéfanie aime se dévêtir pour bronzer ou être nue en nature. La trentenaire a d'abord fréquenté la plage Wreck Beach avant de s'abonner au Van Tan Club. Ce club de nudisme fondé à North Vancouver, en 1939, offre un terrain privé avec des installations sportives, dont une piscine.

Une jeune femme est assise sur une terrasse privée

Stéfanie D. est l'une des membres du Van Tan Club de North Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

On est tout nu naturellement, porter des vêtements c'est quelque chose qui a été inventé. C'est très agréable d'être tout nu dans la nature.

Une citation de :Stéfanie D.

À 75 ans, la présidente de la Société de préservation de la plage Wreck Beach, Judy W., a tout vu sur cette plage mythique ; des irritations avec les « textiles », surnom donné à ceux qui portent des vêtements, la pression de promoteurs immobiliers pour construire avec vue sur la plage, même un terminus de traversiers.

Pour Judy W. le naturisme et le militantisme vont de pair. Elle voit son rôle comme celui d'une protectrice d'un lieu d'une beauté exceptionnelle, et d'un style de vie pour lequel il y a encore des préjugés.

Trois hommes nus jouent de la musique sur la plage par beau temps.

Le producteur et musicien vancouvérois Alonzo Wang joue de la musique sur la plage Wreck Beach depuis 28 ans.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Contrairement à plusieurs membres de la communauté naturiste vancouvéroise, Philippe M. reste optimiste. Selon lui, il y aura toujours des gens qui voudront être nus et libres.

L'historique de la plage Wreck Beach.

La plage a été fréquentée peu de temps après la fondation de l'Université de Colombie-Britannique (UBC), vers 1915 et dès les années 1930, elle devient un rendez-vous pour ceux qui aiment se divertir et être en harmonie avec la nature.

En 1974, les habitués de la plage forment le Wreck Beach Committee qui deviendra ensuite la Société de préservation de Wreck Beach (Wreck Beach Preservation Society) en 1988. Ce groupe milite pour préserver le site et promouvoir le naturisme.

Ce n’est qu’en 1991 que les autorités du District régional du Grand Vancouver (GVRD) reconnaissent officiellement la plage comme étant la première plage nudiste au Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !