•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 morts en 3 jours en raison de surdoses à Regina

Une trousse d'injection de naloxone.

Des trousses comme celle-ci peuvent sauver des victimes de surdose, mais les toxicomanes et leur entourage hésitent souvent à appeler à l'aide (archives).

Photo : La Presse canadienne / Chad Hipolito

Radio-Canada

Quatre personnes sont mortes à la suite de surdoses en seulement trois jours à Regina, selon le Service de police de Regina. 

Les quatre victimes sont des hommes de 26, 28, 45 et 55 ans. Trois sont décédées samedi, et la dernière, lundi

En ce moment, il y a quatre familles et quatre communautés en deuil, affirme le Service de police de Regina par voie de communiqué.

Le Service de police de Regina rappelle l’importance de contacter le 911 si on est témoin d'une surdose.

À Regina, les patrouilleurs sont désormais équipés du vaporisateur nasal de naloxone, Narcan.

Le Service des coroners de la Saskatchewan offre un soutien technique aux enquêtes policières relativement à ces décès.

Indications de surdose

  • Respiration ralentie ou interrompue
  • Lèvres ou ongles bleutés
  • Peau moite ou froide
  • Gargouillements
  • Ronflements
  • Halètement

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !