•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Série Canadien-Leafs : un pari entre le maire de Toronto et la mairesse de Montréal

John Tavares, des Leafs, et Josh Anderson, du Canadien, se disputent la rondelle.

La série entre le Canadien et les Maple Leafs commence jeudi à Toronto.

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Radio-Canada

Les Maple Leafs de Toronto et le Canadien de Montréal s'affrontent en série éliminatoire à partir de jeudi pour la première fois en 42 ans, l'occasion d'un pari amical entre John Tory et Valérie Plante.

Les deux maires promettent de hisser le drapeau de l'équipe rivale devant leur hôtel de ville si leur formation perd la série.

Il s'agira d'un affrontement épique. Des livres pour enfants ont été écrits au sujet de la rivalité entre les deux équipes. Des héros de la LNH sont nés de telles batailles par le passé et ce sera vraisemblablement le cas cette fois-ci aussi, affirme le maire de Toronto, John Tory, dans un communiqué au sujet de son pari avec la mairesse Plante.

Le perdant parmi les deux élus s'engage également à faire un don de charité de 500 $ à la fondation de l'équipe gagnante, en plus d'envoyer au gagnant de la bière brassée localement et une spécialité de la cuisine de sa ville.

Le maire Tory a bien hâte de savourer des sandwiches à la viande fumée lorsque les Leafs l'emporteront, alors que la mairesse Plante pourra déguster un sandwich au peameal bacon si c'est le Canadien qui est victorieux, peut-on lire dans le communiqué.

Le premier match de la série aura lieu à Toronto jeudi soir.

Si la série se rend à un sixième match, 2500 partisans pourront y assister au Centre Bell, à Montréal, selon le plan de déconfinement du Québec présenté plus tôt cette semaine.

Dès le 28 mai, les salles de spectacles et les stades partout au Québec qui ont des places assignées, comme le Centre Bell, pourront accueillir 250 personnes par section de leur amphithéâtre, jusqu'à un maximum de 2500  personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !