•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Train léger : Ottawa poursuit le Groupe de transport Rideau pour 131 M$

Un train à l'arrêt près de 3 passagers en attente.

La Ville d'Ottawa veut être remboursée pour le retard de 15 mois dans la construction de la ligne de la Confédération (archives).

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Radio-Canada

La Ville d’Ottawa lance une poursuite de 131 millions de dollars contre le constructeur de la ligne de la Confédération - la deuxième qu’elle intente en une semaine en lien avec la première phase de construction du train léger.

Dans une requête déposée mardi devant la Cour supérieure de l’Ontario, la Ville soutient que le Groupe de transport Rideau (GTR) n’a pas respecté certaines conditions de son contrat.

Le consortium a manqué ses deux dates butoirs du 7 mai 2018 et du 24 mai 2018, indique Ottawa. La ligne de la Confédération a plutôt été livrée avec 15 mois de retard, en août 2019.

Cet événement est le dernier chapitre d’une saga de dépassements de coûts. Au départ, la phase 1 de la construction du train léger d’Ottawa devait coûter 2,1 milliards de dollars.

La semaine dernière, la Ville a déclenché une autre poursuite de 361 millions de dollars contre sa propre compagnie d’assurances en lien avec l'affaissement de chaussée qui a laissé un trou béant dans la rue Rideau en 2016.

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, assure que cette poursuite ne retardera pas le chantier de la deuxième phase du projet de transport en commun.

On va continuer, comme j’ai dit, la construction. Ça, c’est un processus dans l’administration entre la compagnie et la Ville d’Ottawa. Mais on va continuer de faire du bon progrès sur le train léger, a-t-il assuré.

Avec les informations d'Antoine Trépanier et de Joanne Chianello, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !