•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : moins de 5000 cas actifs en Colombie-Britannique

Une ferme d'élevage de visons est également touchée par le SRAS-CoV-2.

Un parc du centre-ville de Vancouver.

Les autorités sanitaires de la C.-B. encouragent les Britanno-Colombiens à limiter leurs déplacements lors du long week-end de mai.

Photo : Radio-Canada / Noémie Moukanda

Radio-Canada

Pour la première fois depuis la mi-mars, la Colombie-Britannique compte moins de 5000 cas actifs du virus de la COVID-19 alors que les autorités sanitaires rapportent 411 nouveaux cas et 2 décès depuis lundi.

Un total de 4890 Britanno-Colombiens sont toujours infectés par le virus. De ce nombre, 360 sont hospitalisés, dont 127 aux soins intensifs, soit 5 personnes de moins que la veille.

Une nouvelle éclosion a été rapportée à la maison de soins Cherington Place, à Surrey. La région de la vallée du Fraser compte d’ailleurs toujours le plus grand nombre de cas.

La campagne de vaccination se poursuit alors que 2 566 936 doses de vaccin ont été administrées jusqu’à présent. Un total de 131 837 Britanno-Colombiens ont quant à eux obtenu leurs deux doses.

Une ferme de vison en quarantaine

Une ferme d’élevage de vison située dans la région du Fraser doit se mettre en quarantaine et éviter de déplacer les animaux ou du matériel, révèle un communiqué de la province.

Un premier vison a été déclaré positif au virus SRAS-CoV-2 et deux autres visons sont soupçonnés d’être positifs également, mais les résultats sont toujours attendus.

La ferme compte un total de 25 000 animaux. Pour le moment, les autres mammifères semblent toujours en bonne santé.

Il s’agit de la troisième ferme d’élevage de vison à enregistrer un cas positif de COVID-19 parmi son élevage depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !