•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean pourrait passer en jaune le 14 juin et en vert le 28 juin

Le premier ministre François Legault assis, devant un micro.

Le premier ministre François Legault

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Le gouvernement du Québec procède à un assouplissement des règles sanitaires en lien avec la COVID-19 partout en province. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean devrait ainsi passer du palier orange au jaune le 14 juin et ultimement au palier vert le 28 juin.

Le palier jaune signifie la préalerte alors que le palier vert en appelle à la vigilance. 

Lors d’une conférence de presse très attendue tenue en fin de journée, mardi, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé son plan de déconfinement, entouré, comme à l’habitude du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Horacio Arruda. 

Le couvre-feu levé le 28 mai

Dès le 28 mai, le couvre-feu sera levé partout au Québec. Il est en vigueur depuis plus de quatre mois dans la région. Les rassemblements seront alors permis sur les terrains privés extérieurs. Selon le site Internet des mesures sanitaires, ce sera un maximum de huit personnes provenant de résidences différentes ou les occupants de deux résidences différentes. La distanciation physique de deux mètres devra être maintenue.

Les paliers

À compter de la fin juin, toutes les régions devraient passer au palier vert. Toutefois, en annonçant ces changements, François Legault s’est limité à parler d’une majorité de régions, sans spécifier lesquelles.

Là, les libertés vont s’accentuer. On a donné des dates approximatives mais on pense qu’on est dans la bonne perspective, a déclaré Horacio Arruda. Il a plus tard indiqué que la décision se prendra en fonction de la situation épidémiologique. Selon François Legault, si une région connaît une moins bonne situation, il se pourrait que le changement de palier soit retardé d’une semaine.

On se donne des libertés, mais il faut respecter les libertés qu’on se donne pour ne pas qu’il y ait une augmentation des contacts en mai et en juin, a ajouté le docteur Arruda.

Cependant, Québec exclut la possibilité que certaines régions soient remises en confinement si la situation s’aggrave. Ça pourrait arriver que dans une région, on assouplisse moins rapidement. Pour l’instant, on ne prévoit pas resserrer les mesures dans les régions, a confirmé le premier ministre Legault. 

Les sports et loisirs

Les sports d’équipe extérieurs seront aussi permis à compter du 11 juin à l'extérieur en groupes de 25 personnes. Pour les zones en rouge et orange, il sera question de sports sans contacts et de sports avec contacts brefs pour celles en jaune et vert. Lorsque la région passera au palier vert, le groupe pourra comprendre 50 personnes.

Pour ce qui est des sports et loisirs intérieurs, lorsque la région passera au jaune, des groupes de 12 personnes seront permis. La capacité passera à 25 au palier vert. D'ici le changement de palier, la limite demeure fixée à deux personnes ou aux occupants d'une même résidence.

Sans masque avec deux doses à l'intérieur

À partir du 25 juin, partout au Québec, les personnes ayant reçu deux doses de vaccin pourront se rencontrer à l’intérieur, sans être obligées de porter le masque de protection individuelle. 

Pour le moment, environ 3 % des Saguenéens et des Jeannois ont reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19. Plus de 52  % ont reçu au moins une dose. C’est au-delà de la moyenne québécoise, qui oscillait autour de 49 % lundi. 

Les spectacles et les festivals

Quant aux grandes salles de spectacles et stades extérieurs avec places assignées, dès le 28 mai, un maximum de 2500 personnes pourront y être réunies. Ces endroits devront être séparés en sections de 250 personnes. Les entrées, les sorties et les toilettes devront être distinctes pour chaque zone. Des allègements pour les stades s'ajouteront le 25 juin.

Les festivals pourront être présentés à partir du 25 juin, selon certaines règles. Le maximum autorisé sera aussi de 2500 personnes.

75 % d'ici le 15 juin

Selon les autorités de santé publique, l’objectif d’avoir administré une première dose à 75 % des Québécois devrait être atteint le 15 juin, neuf jours avant l’échéance initiale fixée au 24 juin. 

Toutes les personnes âgées de 12 ans et plus devraient avoir reçu deux doses au plus tard à la fin août, selon les prédictions gouvernementales. Les étudiants de niveaux collégial et universitaire pourront recevoir leur enseignement dans les établissements plutôt qu’en virtuel à compter de la rentrée scolaire. 

Le ministre de la Santé tiendra un point de presse jeudi en compagnie du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, pour annoncer le plan de vaccination des jeunes de 12 à 17 ans. 

Le 11 juin, les terrasses et les bars extérieurs pourront aussi accueillir la clientèle. S’il y a une tempête, les gens pourront toutefois se réfugier à l’intérieur, a indiqué le Dr Arruda, qui a été questionné à quelques reprises à ce sujet par des journalistes. 

Retour possible au bureau en zone jaune

Le télétravail, actuellement obligatoire, sauf pour certaines catégories d’emplois et pour les travailleurs essentiels, deviendra facultatif dès que la région passera en zone jaune, selon ce qui a été expliqué en conférence de presse.

Plus précisément, le tableau intitulé Assouplissements à venir par paliers mentionne qu'au palier jaune le télétravail demeurera recommandé et qu'il y aura un retour progressif pour le travail en présentiel au palier vert.

On va voir à quelle vitesse [la situation progresse]. Il y a autant des employeurs qui voudraient ravoir leurs employés que des employés qui voudraient retourner au bureau, a indiqué le ministre Dubé.

Cependant, selon le document du plan de déconfinement également disponible sur Internet, la reprise progressive du travail en présentiel est seulement prévue pour la fin août.

À la fin du mois d’août

Selon les prévisions du gouvernement, les paliers de couleurs seront levés à la fin du mois d'août.

Par ailleurs, mesure inattendue, le port du couvre-visage ne sera plus requis dans les lieux publics à partir de la fin août. Ainsi, plusieurs allègements progressifs seront permis selon la situation épidémiologique et si 75 % des 12 ans et plus ont reçu deux doses.

Un retour en présentiel serait alors possible pour l'enseignement supérieur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !