•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une église centenaire transformée en gîte touristique à Crowsnest Pass

L'église, vue de l'extérieur.

L'église se trouve dans la ville de Coleman depuis 1905. Cette photo a été prise en 2018.

Photo : Google Street View

Radio-Canada

Une ancienne église catholique centenaire de Crowsnest Pass, en Alberta, fait peau neuve en tant que gîte touristique grâce à des rénovations.

L'église Holy Ghost a été érigée en 1905 dans la communauté de Coleman, à environ 230 kilomètres au sud de Calgary.

La propriétaire actuelle, Kym Howse, l'a transformée en café, le Blackbird Coffee House, après l’avoir achetée en 2007.

Un jour, en passant devant l'église, j'ai vu une pancarte ''à vendre''. Six mois plus tard, je l’achetais.

Plus d'une décennie plus tard, Kym Howse convertit maintenant le café en un gîte du passant.

Une chambre de la propriété.

Kym Howse a décidé de transformer la propriété en gîte touristique pendant la pandémie.

Photo : Kym Howse

Le centre de la communauté

Le terrain de l'église a été donné à la communauté de Coleman par l'International Coal and Coke Company, selon le registre albertain des lieux historiques. La société américaine avait aménagé le lotissement environnant en 1903 pour les employés de sa nouvelle mine de charbon.

L'église a été construite par des bénévoles de la paroisse pour devenir un lieu de rencontre des habitants de la ville, raconte Kym Howse. C’était le centre de la communauté pendant de longues années. 

L'ancienne église a un toit à pignon en croupe et un parement en bois. Elle possède aussi un clocher central et deux tours plus petites.

Le salon de la propriété.

L'église a été construite par des bénévoles de la paroisse pour devenir un lieu de rencontre des habitants de la ville de Coleman.

Photo : Kym Howse

Kym Howse est la seconde propriétaire du lieu. Au début, elle admettait ne pas savoir quoi en faire. 

Elle l'a convertie en café, qui a évolué en un lieu de concert. Mais à la longue, Kym Howse passait plus de temps à Calgary alors que ses enfants commençaient à aller à l'école.

Un coin détente à l'intérieur de la propriété.

L'église regorge de trouvailles insolites, comme des manteaux de fourrure en raton laveur.

Photo : Kym Howse

La famille a décidé de vendre l'ancienne église, mais quand Kym Howse l'a visité à nouveau pendant la pandémie, elle s’était rendu compte qu'elle n'était pas prête à l'abandonner.

Tout à coup, j'avais beaucoup de temps libre, alors j'ai décidé de revoir la vieille église, et je suis allée là-bas et, honnêtement, je suis retombée amoureuse, a-t-elle témoigné.

L'inspiration a frappé.

J'ai eu exactement le même sentiment qu'en 2007. Le sentiment que ce lieu pourrait être quelque chose de vraiment, vraiment spécial.

Une peinture murale au plafond.

Une peinture murale au plafond, condamnée pendant des décennies, était recouverte de poussière de charbon noir. Elle a depuis été restaurée.

Photo : Kym Howse

Le processus de transformation de l'église en gîte touristique a alors commencé.

Le choeur dispose désormais d'un lit de repos et d'une vue, et les chambres ont été murées là où se trouvait l'autel.

Les bancs d'église laissent maintenant leur place à une cuisine, un salon et une salle à manger.

Une fenêtre du gîte arbore un vitrail.

Le propriétaire Kym Howse a conservé des éléments tels que les vitraux afin de préserver le caractère unique de l’endroit.

Photo : Kym Howse

L'objectif est de commencer à louer l'espace pour la première semaine de juin. Kym Howse espère faire du gîte un incontournable pour les vététistes, les pêcheurs ou les familles désireuses de profiter du plein air.

Vous ne resterez certainement pas dans une chambre d'hôtel, a-t-elle assuré.

Avec les information de Hannah Kost et de l'émission « Calgary Eyeopener »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !