•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta annule une demande de drones pour surveiller les campeurs

Quatre campeurs sont installés à une table de pique-nique, devant une caravane installée dans un terrain de camping de montagne.

La demande de propositions indiquait vouloir surveiller les campeurs afin de s'assurer du respect des règlements sur les terres de la Couronne.

Photo : Gouvernement de l'Alberta

Radio-Canada

Une demande de propositions du gouvernement de l'Alberta afin de trouver un fournisseur de drones à longue portée pour surveiller le comportement des campeurs sur les terres de la Couronne a brusquement été annulée mardi.

Publiée vendredi, la demande de propositions mentionnait que Parcs et Environnement Alberta prévoyait d'utiliser des drones pour prendre des photos et des vidéos de zones désignées sur les terres publiques pendant les fins de semaine, cet été et une partie de l'automne.

Le but était, notamment, de surveiller les campeurs pour s'assurer du respect des règlements sur les terres de la Couronne

La collecte ISR (Intelligence Surveillance Reconnaissance) aura lieu dans des zones désignées en Alberta du 1er au 4 juillet 2021, du 31 juillet au 3 août 2021, du 4 au 7 septembre 2021 et du 9 au 12 octobre 2021 [...] pour inclure détection des feux de camp, des véhicules hors route circulant dans des zones réglementées, des rassemblements de dix (10) personnes ou plus et du soutien à la sécurité des agents, indique le document de soumission.

Le ministre de l'Environnement et des Parcs, Jason Nixon, a déclaré mardi que la demande n'avait été ni examinée ni approuvée par quelqu'un de son bureau avant sa publication

Dès que j'ai pris connaissance de la demande de fournisseurs liés aux systèmes d'aéronefs télépilotés à longue portée [les drones], j'ai demandé à mon ministère de la suspendre, a affirmé Jason Nixon par voie de communiqué à CBC/Radio-Canada.

Ces appareils ne devraient pas et ne seraient pas utilisés pour surveiller les visiteurs lorsqu'ils profitent des loisirs de nos parcs ou de nos terres publiques. J'ai été clair avec les membres de mon ministère, en leur disant que, si les drones sont un outil efficace et rentable pour la surveillance des incendies de forêt et l'aide à la recherche et au sauvetage, ils ne doivent jamais être utilisés pour empiéter sur la vie privée.

Le gouvernement a annulé la demande de propositions et supprimé les documents de soumission du site Internet Alberta Purchasing Connection avant 11 h mardi. À ce moment-là, au moins un média avait publié un article, et d’autres commençaient à se renseigner sur le sujet.

Les images et les vidéos récoltées par les drones auraient été fournies en temps réel et auraient été transmises ensuite à Parc et Environnement Alberta à la fin de chaque week-end durant la période de vacances.

La demande de propositions indiquait que le gouvernement avait prévu d'utiliser des drones à longue portée pour surveiller les incendies de forêt et les inondations, et pour épauler les opérations de recherche et de sauvetage.

Avec les informations de Michelle Bellefontaine

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !