•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la Maison de la culture de Gatineau garde la tête hors de l'eau

La Maison de la culture de Gatineau.

La Maison de la culture de Gatineau (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Maison de la culture de Gatineau, malgré une fermeture de plus de neuf mois en 2020, a réussi à sortir de cette année de pandémie avec un surplus budgétaire de 127 324 $.

Les effets de la crise sanitaire ont été bien présents et continuent de l’être, encore aujourd’hui, ont souligné, mardi, le directeur général et le président du complexe artistique, respectivement Steve Fournier et Claude Beaulieu.

Présentant le bilan de l’année 2020 devant les élus municipaux, en comité plénier, ils ont indiqué que les programmes de soutien gouvernementaux mis en place en réponse à la COVID-19 ont aidé la Maison de la culture de Gatineau à garder la tête hors de l’eau.

M. Beaulieu a aussi insisté sur la fidélité du remarquable public de la salle Odyssée.

Si on regarde le nombre d’annulations de spectacles qu’on a eues, on a eu très peu de demandes de remboursements. Les gens voulaient quand même conserver leurs billets pour de futurs reports. On a été très privilégiés, a-t-il dit.

En tout, 174 reports de spectacles ont dû être faits, en plus de 51 annulations. La fermeture de la Maison de la culture de Gatineau s’est étendue du 12 mars au 31 décembre 2020, avec une ouverture ponctuelle en août et septembre.

Les répercussions de la pandémie se chiffrent, globalement, à une réduction de 65 % des spectacles présentés et à une baisse d’environ 58 % des revenus provenant de la vente de billets.

Malgré tout, 138 événements ont pu se tenir, avec notamment des webdiffusions et des spectacles offerts à un auditoire réduit.

Il y a des spectacles qui peuvent se faire en distanciation, d'autres ne peuvent pas, a toutefois noté M. Fournier en répondant à la question d’un élu. Il a cité en exemple des représentations où l’interaction directe avec le public est au cœur de la performance artistique.

Les producteurs tentent de mettre à niveau leurs spectacles, a-t-il ajouté, en référence à la distance de deux mètres qui doit être respectée.

De plus, il a ajouté que le Conseil des arts et des lettres du Québec compense, jusqu’en août prochain, les pertes causées par le fait que moins de billets peuvent être vendus pour chaque représentation. Pour les mois suivants, le secteur attend de voir l’évolution de la situation et de connaître les règles sanitaires imposées.

La Corporation du centre culturel de Gatineau, responsable du fonctionnement de la Maison de la culture, souhaite réinvestir le surplus de 127 324 $ dans l'acquisition d’équipements spécialisés et dans la mise en valeur d’artistes locaux, entre autres. La majeure partie de la somme irait au remboursement d’un emprunt fait à la Ville pour les rénovations de la salle Odyssée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !