•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première pelletée de terre pour une nouvelle centrale de police à Québec en 2023

Une maquette de la nouvelle centrale de police dont l'inauguration est prévue en 2023.

Une maquette de la nouvelle centrale de police dont l'inauguration est prévue en 2023.

Photo : Courtoisie / Ville de Québec

D’abord annoncé en 2016, puis mis en veilleuse en 2018, le projet de la nouvelle centrale de police de Québec prend finalement son envol avec une première pelleté de terre.

[Le projet] a connu bien des péripéties, mais on y est, c’est parti, a déclaré le maire de Québec alors que le nouveau bâtiment de 98,5 millions de dollars doit être inauguré à la fin de 2023 à l’angle de l’autoroute Laurentienne et du boulevard Louis-XIV.

Ça fait partie des dossiers que je voulais régler, terminer. C'était dans ma liste de choses à faire alors je suis très content. Il faut que ça finisse et il faut que ça se règle cette affaire-là.

Une citation de :Régis Labeaume, maire de Québec

En 2018, l’explosion des coûts de la nouvelle centrale et les critiques de Régis Labeaume à l’endroit du responsable du projet, Jonatan Julien, avaient précipité son départ d’Équipe Labeaume. Il a depuis été élu dans le gouvernement de François Legault.

En incluant le déménagement de la cour municipale dans l’édifice F.-X. Drolet, la réorganisation des forces policières de Québec devait au départ coûter 72 millions de dollars. Les coûts ont presque doublé depuis pour une facture totale qui frôle les 125 millions de dollars.

Un projet pour la veille centrale

La nouvelle centrale de police permettra de centraliser les forces policières de Québec. Les policiers de Charlesbourg et de La Haute-Saint-Charles seront rapatriés dans le nouveau bâtiment, tout comme ceux de la centrale Victoria, jugée vétuste.

Régis Labeaume a déjà un projet en tête pour le site adjacent au parc Victoria. On veut en faire un parc avec le pôle d'échange qui sera en face, de l'autre côté de Laurentienne qui sera assez vert aussi, plus un boulevard urbain. Le plan et la vision, c'est d'avoir une entrée de ville complètement différente et assez spectaculaire, affirme le maire de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !