•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un feu de broussailles entraîne l’évacuation de résidents dans le sud-ouest du Manitoba

Un avion jetant de l'eau au-dessus d'une forêt.

Des avions bombardiers, comme celui sur cette photo de 2018, ont été appelés pour combattre le feu près de Carberry.

Photo : Gracieuseté de Chris Marchand

Radio-Canada

Un feu de broussailles, nourri par la sécheresse et les forts vents, a entraîné l’évacuation des résidents de 18 maisons près de Carberry, dans le sud-ouest du Manitoba, très tôt, mardi matin.

Vers deux heures, dans la nuit de lundi à mardi, le feu était à moins de 2 kilomètres des maisons au sud de la ville de Carberry, selon Bob Adriaansen, préfet de North Cypress-Langford, une municipalité à environ 170 kilomètres à l’ouest de Winnipeg.

La nuit dernière, c'était la première fois qu'un feu se dirigeait droit vers les maisons. Donc, nous avons dû évacuer un certain nombre de personnes, indique-t-il.

Des équipes d’urgence, dont des bombardiers d’eau de la province, ont combattu le feu toute la journée de lundi, pendant que le bétail était déplacé à l’extérieur du périmètre où on essayait de contrôler les flammes.

Le feu a pris naissance dans une zone appartenant à la base des Forces canadiennes de Shilo. Selon l’officière des affaires publiques de la base militaire, Lori Truscott, la foudre est à l’origine du feu, des orages s'étant abattus dans la région dans la nuit de vendredi à samedi.

Selon le major Talon Desjardins, officier des opérations de la base, il y a eu des moments dimanche où l’armée a failli demander l’aide de bombardiers, avant un changement du temps. Cela a ralenti les flammes avant qu’un vent en soirée les ravive.

Nous ne pouvons pas faire venir les bombardiers la nuit, indique-t-il, en notant que le feu a brûlé environ 15 000 hectares de végétation.

Des équipes au sol ont combattu les flammes jusqu’à ce que les bombardiers soient appelés en renfort lundi. Ceux-ci sont demeurés dans le secteur pendant la nuit afin de pouvoir combattre les flammes dès l'aube mardi, affirme le préfet.

Lundi soir, les vents soufflant en rafales atteignant environ 40 km/h, nourrissaient le brasier.

Mardi matin, la fumée s’était dissipée, mais le feu faisait toujours rage, selon Bob Adriaansen.

L’état d’urgence a été déclaré par la municipalité rurale de North Cypress et le village de Carberry, selon un communiqué de la province.

La province est aussi préoccupée par l’impact de l’incendie pour le parc provincial de Spruce Woods et la Première Nation de Swan Lake. Elle estime que la superficie de l’incendie est d’environ 3600 hectares.

Il s’agit du deuxième feu d’importance dans la région ce printemps. Au début du mois d’avril, un feu à l’ouest de Carberry avait entraîné l’évacuation des résidents d’une vingtaine de maisons.

Ces personnes ont pu regagner leur résidence quelques heures plus tard, une fois le feu éteint. Aucune structure n’a été endommagée, mais une large bande de terre a été noircie.

C’est tellement sec cette année, c’est dangereux, conclut Bob Adriaansen.

Fermeture d’autoroutes

Au moins sept incendies de broussaille ou de forêt sont en cours au Manitoba. Cela a entraîné la fermeture de plusieurs autoroutes.

L’autoroute provinciale 5 est fermée entre Carberry et Glenboro, l’autoroute provinciale 6 est fermée entre Saint Martin Junction et Easterville Junction et la route provinciale 307 est fermée entre Seven Sisters Falls et Otter Falls dans la parc provincial du Whiteshell..

La province demande à la population d’éviter les environs des incendies et de ne pas se rassembler sur les routes pour regarder les interventions des pompiers. Il s’agit d’une pratique extrêmement dangereuse, qui complique la tâche des intervenants, selon un communiqué.

La semaine dernière, la province a fermé des dizaines de sentiers de randonnée dans plusieurs parcs provinciaux situés dans le sud de la province, et une interdiction de se rendre dans l’arrière-pays au sud du 53e parallèle est en vigueur.

Les incendies signalés par la province :

  • MR de Grahamdale : 1100 hectares, non loin des Premières Nations de Lake St Martin et de Dauphin River.
  • Secteur de Homebrook : entre 60 000 et 70 000 hectares, un camp de construction de route a été évacué et la communauté de Homebrook est susceptible de l’être aussi.
  • MR de Piney : 2000 hectares sont en feu et une équipe du Québec aide les pompiers à circonscrire les flammes.
  • Secteur de Toniata : aucune estimation de la superficie, les pompiers progressent bien.
  • Secteur de Netley Creek : aucune estimation de la superficie, des équipes surveillent l’incendie.
  • Secteur de Whitemouth : le feu couvre 3800 hectares.
  • Secteur de Shilo : le feu couvre 3600 hectares.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !