•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du travail à l’année à la mine Tio d’Havre-Saint-Pierre

Vue aérienne de la mine du lac Tio et de ses installations portuaires à Havre-Saint-Pierre

La mine Tio et ses installations portuaires à Havre-Saint-Pierre (archives)

Photo : Anthony B. Bannister

Radio-Canada

Pour la première fois depuis plusieurs années, les employés de la mine Tio à Havre-Saint-Pierre pourront travailler toute l’année grâce aux projets de diversification menés par la direction.

En entrevue à l’émission Bonjour la Côte, le directeur général de la mine, Julien Solana, a confirmé qu’il n’y avait pas d’enjeu à savoir si nos employés vont travailler toute l’année.

Cette situation s’explique en partie par le marché des minerais, selon M. Solana.

C’est le moment où on doit bâtir de la résilience maintenant que les marchés sont favorables, a-t-il expliqué.

Rio Tinto, qui gère la mine, doit également s’assurer de maintenir ses coûts le plus bas possible, croit le directeur général de la mine.

Habituellement, les travailleurs de la mine devaient cesser de travailler pendant des semaines, basculant sur le chômage.

En 2019, le syndicat des Métallos craignait même pour la survie de la mine.

Par ailleurs, Julien Solana a confirmé que l’entreprise a procédé à 15 embauches, une première depuis plusieurs années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !