•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien ministre Kevin Falcon brigue la chefferie du Parti libéral de la C.-B.

Le candidat propose de renommer le parti.

L'ancien ministre et candidat à la course à la chefferie du Parti libéral, Kevin Falcon.

L'ancien ministre et candidat à la course à la chefferie du Parti libéral Kevin Falcon veut apporter du renouveau au sein du parti.

Photo : Radio-Canada / Jon Hernandez

Radio-Canada

L'ancien ministre provincial des Finances Kevin Falcon brigue la chefferie du Parti libéral de la Colombie-Britannique, devenant le troisième candidat à se lancer dans la course à la direction du parti.

Il pourrait ainsi succéder à l’ancien chef Andrew Wilkinson, pressé de démissionner après la défaite de ses troupes lors des dernières élections, où les libéraux ont récolté le plus petit nombre de sièges depuis 1991.

Lundi soir, lors d’un lancement de campagne virtuel, Kevin Falcon a affirmé qu'il souhaitait apporter des changements et plus de diversité au sein du parti, qu’il cherche d'ailleurs à rebaptiser.

Je crois que notre renouvellement exige un nouveau nom de parti, qui sera décidé en consultation avec nos membres.

Une citation de :Kevin Falcon

Je veux être très, très clair sur une chose : le Parti libéral de la Colombie-Britannique, sous ma direction, accueillera des gens de tous les horizons, a-t-il dit.

Kevin Falcon a reçu l'appui de l’ancienne mairesse de Surrey Dianne Watts, qui a présenté la rencontre.

Ancien ministre devenu homme d'affaires

Kevin Falcon a été élu député de Surrey-Cloverdale en 2001 et a joué un rôle clé dans le cabinet libéral sous le premier ministre Gordon Campbell.

Il s'est présenté à la direction du parti en 2011, mais a perdu par une faible margeface à Christy Clark, qui est devenue première ministre.

Kevin Falcon a démissionné en 2012, disant vouloir passer plus de temps avec sa famille et ses jeunes enfants. Il est ensuite devenu vice-président de la société de développement immobilier et d’investissement Anthem Capital.

Le chef du Parti libéral, Andrew Wilkinson, est debout avant de donner un discours à Vancouver.

Kevin Falcon tente de succéder à l’ancien chef Andrew Wilkinson.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dick

Un candidat élu en 2022

Le premier candidat à se lancer dans la course à la direction du Parti libéral est le député de Skeena, Ellis Ross.

L’entrepreneur Gavin Dew est également dans la course et promet d'attirer de nouveaux électeurs, plus jeunes et d'horizons divers.

Le député libéral de Vancouver-Langara Michael Lee a pour sa part publié une vidéo de 6 secondes sur Twitter avec l'expression à double sens Ready to run (« Prêt à courir/me présenter ») laissant entendre qu'il pourrait bientôt être le quatrième candidat à briguer le poste.

Les candidats ont jusqu'au 30 novembre pour se lancer dans la course. Le nouveau chef sera élu le 5 février 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !