•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étienne Coppée est le grand vainqueur des 25es Francouvertes

Simon Boulerice et Étienne Coppée, accroupis, tiennent un très grand chèque symbolique sur scène, entourés de plusieurs personnes.

Étienne Coppée tenant son chèque symbolique, avec les musiciennes et musiciens qui l'accompagnent à l'arrière. À gauche, le porte-parole des 25es Francouvertes, Simon Boulerice, et à droite, la directrice des Francouvertes, Sylvie Courtemanche.

Photo : Francouvertes

Radio-Canada

Le concours-vitrine de la relève musicale émergente francophone a couronné Étienne Coppée lundi soir, à l’issue de 25es Francouvertes, marquées par la pandémie.

Sa douce musique folk, dont sa très lumineuse chanson Demain il fera beau – qu’on a d’ailleurs pu entendre récemment dans la finale de la populaire série télé M’entends-tu – a convaincu le jury et le public. Il a remporté le grand prix devant Calamine et Ambre Ciel, les deux autres formations finalistes.

Le Montréalais reçoit donc une bourse de 10 000 $, ainsi qu'un forfait comprenant divers services d’enregistrement, de distribution et de mise en marché, entre autres.

La rappeuse queer, féministe et anticapitaliste Calamine s’est démarquée cette année aux Francouvertes avec ses textes revendicateurs, ce qui lui a valu la deuxième place au palmarès.

Ambre ciel, un groupe qui détonnait parmi les concurrents et concurrentes avec un son mêlant la musique ambiante, la chanson, le néoclassique et la pop expérimentale, a remporté la troisième place.

De nombreux autres prix, surtout sous forme d’accompagnement professionnel (séances d’enregistrement, campagnes publicitaires, etc.), de résidences artistiques ou de spectacles rémunérés, ont été remis aux participants et participantes, lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !