•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections municipales : les Sherbrookois de 70 ans et plus pourront voter à distance

Une boîte aux lettres de Postes Canada placée contre un mur dans le centre-ville de Vancouver.

En raison de la COVID-19, les Sherbrookois de 70 ans ou plus auront le choix de voter par la poste en novembre. (archives)

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Emy Lafortune

En raison de la pandémie de COVID-19, les Sherbrookois de 70 ans ou plus auront le choix de voter par la poste lors des élections municipales de novembre 2021, a décidé le conseil de la Ville lundi soir.

Cette année, les municipalités québécoises doivent offrir le vote par correspondance aux électeurs habitant dans une résidence privée pour aînés ou un centre d’hébergement et de soins longue durée (CHSLD). Le vote à distance doit aussi être offert à ceux qui ne peuvent pas se déplacer à cause de leur santé ou qui doivent s’isoler.

Les municipalités qui le désiraient pouvaient aussi choisir d’étendre cette option aux personnes âgées de plus de 70 ans, ce que Sherbrooke a choisi de faire.

Pour pouvoir voter par correspondance, les électeurs qui le souhaitent devront le demander au bureau de la présidente d’élection.

Quand les gens vont recevoir, à la mi-octobre, leur carte de rappel pour leur indiquer où aller voter, ils vont pouvoir communiquer avec nous pour se prévaloir du vote par correspondance, explique Line Chabot, directrice du Service des affaires juridiques et greffière de la Ville de Sherbrooke.

Cette demande devra être effectuée au plus tard le 27 octobre 2021. Ensuite, la Ville devra recevoir le vote par la poste avant le 5 novembre pour qu’il soit compté.

Quelqu’un qui n’est pas certain que Postes Canada va pouvoir répondre dans les délais à son courrier aura avantage à l’apporter au bureau. On va mettre des bureaux, probablement les bureaux d’arrondissement, où les gens, plutôt que mettre leur vote à la poste, vont pouvoir aller mettre leur vote directement à un point de chute pour s’assurer que leur enveloppe arrive à temps au bureau d’élection, précise Line Chabot.

Les citoyens seront appelés à insérer une photocopie d’une pièce d’identité dans leur enveloppe. Il n’y a pas d’autre moyen pour faire cette validation-là, remarque Line Chabot. Elle ajoute que le vote par la poste est utilisé depuis 2009 pour les personnes non domiciliées, et que la Ville n’a jamais eu de problème.

Limiter l’achalandage

Plus de façons de voter seront aussi offertes pour limiter les foules le jour du vote, le 7 novembre prochain.

Il va y avoir d’autres modes de votation qui seront offerts, dont le vote au bureau de la présidente d’élection sur quatre jours, souligne Line Chabot.

On va multiplier les endroits de votation pour éviter que les gens soient en nombre trop important dans une même salle comme on est habitués de voir, avec des files d’attente. En dispersant les gens et en autorisant plus de salles de votation, on pense qu’on va réduire les risques au maximum.

Une citation de :Line Chabot, directrice du Service des affaires juridiques et de greffière de la Ville de Sherbrooke.

Une option pour les voyageurs

Les Sherbrookois qui sont partis en voyage et qui sont âgés de plus de 70 ans pourront aussi se prévaloir du droit de vote par correspondance, à condition qu’ils assurent eux-mêmes un suivi de leur courrier, explique Line Chabot.

Le directeur général des élections, quand il a ouvert le vote par correspondance aux 70 ans et plus, ne pensait pas aux personnes qui partent en vacances et en voyage. Il pensait aux personnes qui restent à la maison et qui respectent les mesures sanitaires [...]. Mais on ne fera pas de vérification pour voir où les gens sont rendus. À partir du moment où les gens vont communiquer avec nous pour effectuer le vote par correspondance, on va l’envoyer à l’adresse que nous avons sur la liste électorale, et tant que le vote revient avant le 5 novembre, on va considérer l’enveloppe de vote comme n’importe quel autre vote admissible.

Une excellente alternative

Lundi soir, les élus se sont réjouis de cette nouvelle option de vote.

Plusieurs personnes de cette catégorie d'âge demeurent prudentes et craintives. Le fait de pouvoir voter par correspondance leur donne une excellente alternative pour exercer leur droit de vote en toute sécurité.

Une citation de :Paul Gingues, conseiller municipal

D’autres conseillers ont aussi dit espérer que cette nouvelle option va pousser plus de citoyens à se prévaloir de leur droit de vote. Moins de 50 % des Sherbrookois admissibles ont voté lors des dernières élections municipales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !