•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un magazine pour, et par les queers qui vivent en région

Cinq personnes se trouvent à la plage et tiennent un magazine en main.

Le collectif Aranéide, qui propose un magazine du même nom et s'adresse à la communauté queer en région.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Radio-Canada

Le collectif Aranéide a publié un premier numéro du magazine du même nom, qui souhaite rejoindre les citoyens de la diversité sexuelle.

Les aranéides, c'est les araignées, c'est comme des espèces de bibittes, un peu weird, un peu mal-aimées des gens. Bien, nous, on les trouve nice.

Une citation de :Boud, membre du collectif Aranéide

Dans son premier numéro, paru le 1er mai dernier, l'Aranéide propose un recueil d'œuvres de personnes s'identifiant comme queer. La majorité des œuvres proviennent d'artistes Bas-Saint-Laurent, mais aussi de créateurs d'un peu partout au Québec.

Une personne tient un magazine dans ses mains.

Le premier numéro propose plusieurs œuvres visuelles d'artistes du Bas-Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

On y retrouve une emphase sur l'art visuel mais aussi un témoignage d'une personne de genre fluide, des chroniques érotiques, des jeux. Le but du magazine est de répondre à un besoin que certains membres du collectif connaissent bien.

Quand j'étais jeune, je pense que ça m'aurait définitivement aidé comment je me serais orienté, comment je me perçois, la confiance que j'ai en moi, les mots que j'ai, si j'avais pu avoir cette revue-là qui traîne quelque part, raconte Ophélie, qui a habité plusieurs régions du Québec.

On veut créer cette image-là, de queer de région, pour les personnes qui en auraient besoin. C'est une façon de s'aider, de se protéger entre nous indique pour sa part Jack-i, qui souligne que l'absence de référent identitaire pour ceux ne correspondant pas à l'hétéronormativité dans les milieux éloignés fut une source de motivation importante.

Le magazine l'Aranéide semble avoir rapidement trouvé son public. On s'est rendu compte qu'on répond vraiment à un besoin de se rallier autour d'une œuvre collective qui fait la promotion de l'art queer en région explique Rébecca Sophia-Roy, qui mentionne qu'une deuxième impression sera prochainement faite pour répondre à la demande.

De son côté, Ophélie dit avoir trouvé une communauté queer effervescente dans les Basques. Elle souligne au passage que malgré les défis auxquels font face les personnes marginalisées en région, le fait de vivre en milieu isolé a aussi des forces: Je pense que les villages, contrairement à la ville, ça nécessite plus d'entraide, plus de communauté, qu'on soit queer ou pas, et je pense que c'est quelque chose qu'on a dans le Bas-Saint-Laurent.

Le collectif Aranéide souhaite faire environ trois publications par an. La prochaine édition est prévue pour septembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !