•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 200e chanson du jour pour Damien Robitaille

L'auteur-compositeur-interprète sourit dans un studio de radio.

Pour choisir la 200e chanson du jour, Damien Robitaille a fait appel à ses fans.

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet

Radio-Canada

L’auteur-compositeur-interprète Damien Robitaille a présenté dimanche sa 200e chanson du jour, We Are the World.

Pour choisir la 200e chanson du jour, Damien Robitaille a fait appel à ses fans. Parmi les centaines de propositions reçues, il a été attiré par We Are the World en raison des prouesses techniques qu’elle requiert. Le défi est important : 21 personnes chantent sur l’enregistrement original, et l’homme-orchestre les interprète toutes.

En plus d’un an, le chansonnier multi-instrumentiste a repris ses propres titres et des chansons de tous les styles : de Dancing Queen d’ABBA à Here Comes the Sun des Beatles, en passant par Incognito de Céline Dion ou encore Andy des Rita Mitsouko.

L’artiste franco-ontarien interprète ces chansons seul : une main au piano, l'autre à la guitare ou aux percussions, et les pieds à deux caisses de batterie. Parfois, il prend son violon ou sa flûte. Chaque vidéo lui demande de sept à huit heures de travail pour la préparer, la filmer et la monter.

Fort de la popularité des chansons du jour, l’artiste compte bien exploiter ce filon lorsqu’il pourra recommencer les tournées.

Il faut faire de quoi avec ça, mais de quelle façon? Comment livrer We Are the World quand je suis tout seul? Il va falloir trouver une façon spéciale de transmettre ça sur la scène, a-t-il indiqué à Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l’émission Le 15-18.

À l’automne, la 137e reprise du musicien, Pump Up the Jam, avait connu un franc succès et avait récolté en quelques jours plus de 10 millions de vues.

Avec les informations de Catherine Richer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !