•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 75 % des Yukonnais ont reçu leur première dose du vaccin contre la COVID-19

Un travailleur de la santé remplit une seringue de vaccin.

Les jeunes Yukonnais de 12 à 18 ans pourront également être vaccinés au cours des prochains jours.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

La campagne de vaccination contre la COVID-19 va bon train au Yukon qui est toujours bon premier en ce qui a trait au nombre de personnes vaccinées. Lundi, le territoire a annoncé que plus de 75 % des Yukonnais avait reçu leur permière dose du vaccin.

En date du 17 mai, 27 153 personnes ont reçu leur première dose du vaccin et 23 845 ont eut leur dose de rappel complétant ainsi leur vaccination.

À l'Assemblée législative, la ministre de la Santé et des Affaires sociales Tarcy-Anne McPhee a parlé de la campagne de vaccination comme d'un projet d’héritage pour ce gouvernement et le territoire.

Il s’agit d’une étape marquante pour le territoire et tout le Canada. Le Yukon demeure en tête au pays pour la vaccination. [...] Plus les gens seront vaccinés, plus le territoire sera sécuritaire.

Une citation de :Tracy-Anne McPhee, ministre de la Santé et des Affaires sociales

La ministre rappelle que ces taux devraient augmenter encore davantage au cours des prochaines semaines avec la vaccination des adolescents.

Les dates pour la prise de rendez-vous pour les moins de 18 ans n'ont pas été confirmées, mais les autorités souhaitent commencer la vaccination des jeunes d’ici la fin des classes à la mi-juin.

Dans les collectivités rurales, les jeunes pourront obtenir un soutien financier s’ils doivent se déplacer dans la capitale pour obtenir une dose de vaccin.

Au territoire, la campagne de vaccination a débuté en janvier dernier dans les centres de soins de longue durée ainsi que dans les collectivités rurales. Les habitants de ces communautés ont été vaccinés par les équipes de vaccination mobile Togo et Balto, ainsi nommées en l’honneur de deux chiens de traîneaux mythiques de l’Alaska.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !