•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rimouski veut faciliter la vie des restaurateurs cet été

Des passants marchent près de terrasses installées le long des commerces de la rue Saint-Germain à Rimouski.

Le maire de Rimouski veut que l'aménagement de terrasses, par exemple, soit facilité (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À l’approche du plan de déconfinement du gouvernement Legault, la Ville de Rimouski souhaite faciliter l'octroi de permis pour les projets spéciaux que les commerçants souhaitent réaliser pour l'été.

Ces projets peuvent comprendre l’agrandissement d’une terrasse, même si elle empiète un peu sur le terrain de la Ville, comme l'indique le maire de Rimouski, Marc Parent, ou tout autre aménagement qui permettrait aux entreprises de maximiser leurs activités.

On veut vraiment faire en sorte que les gens puissent profiter au maximum de l’été qui est trop court [...] tout en respectant les règles qui sont en place.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski

Le maire invite les propriétaires de commerces à soumettre sans hésiter leurs projets à la Ville.

M. Parent espère également que le projet des Terrasses urbaines Cogeco puisse faire son retour cet été.

Marc Parent.

Le maire de Rimouski, Marc Parent (archives)

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Du même souffle, Marc Parent demande encore une fois au gouvernement Legault de prendre en considération le profil épidémiologique de la région et de scinder le Bas-Saint-Laurent en deux pour les paliers d'alertes des mesures sanitaires contre la COVID-19.

Ma seule attente, c'est que le gouvernement reconnaisse les réalités qui, dans bien de cas, sont différentes à l'intérieur d'une seule et même région, affirme-t-il.

Le maire souhaite notamment que l'est du Bas-Saint-Laurent passe au palier orange.

Marc Parent rappelle que la MRC de Rimouski-Neigette ne compte que 38 cas actifs par 100 000 habitants, comparativement à 533 cas actifs par 100 000 habitants pour la MRC de Rivière-du-Loup.

avec les informations d'Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !