•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

178 nouveaux cas en Saskatchewan au moment où des restrictions sont levées à Regina

La Saskatchewan a administré 50 000 vaccins en trois jours, soit près du dixième de toutes les doses injectées jusqu'ici.

Une femme masquée traverse une intersection piétonnière devant une voiture immobilisée.

Cette semaine, la Saskatchewan attend une cargaison de 63 180 vaccins Pfizer/BioNTech.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Joseph Elfassi

La saskatchewan enregistre 178 nouveaux cas de COVID-19, lundi, ce qui porte à 44 709 le total de cas confirmés depuis le début de la pandémie.

Alors que 42 225 personnes se sont rétablies de la maladie, la Saskatchewan dénombre 1965 cas actifs et 142 hospitalisations.

Là où les nouveaux cas prédominent

  • Saskatoon : 55 cas
  • Regina : 42 cas
  • Centre-Est : 21 cas

Une personne de plus de 80 ans a perdu la vie dans la zone Centre-Sud après avoir contracté le virus. La province annonce un autre décés dans la zone Sud-Est, où la victime avait entre 50 et 59 ans.

La province recense 9343 variants sur le territoire, dont 4341 variants britanniques et 87 variants brésiliens.

Regina procède cette semaine à la réouverture de ses bars et restaurants. Le gouvernement provincial lève également toutes les restrictions de voyage entourant la région de la capitale et envisage d’activer la première phase de son plan de déconfinement à partir du 30 mai.

La campagne de vaccination se poursuit

Le 16 mai, la Saskatchewan a administré 12 173 doses de vaccin, amenant le total provincial à 603 125 vaccinations.

Une cargaison de 63 180 vaccins Pfizer/BioNTech est prévue dans les prochains jours.

Premières doses

  • 40 ans et plus : 74 %
  • 30 ans et plus : 67 %
  • 18 ans et plus : 59 %

Tous les résidents de 20 ans et plus en Saskatchewan sont désormais admissibles au vaccin. Le 18 mai, tous les Saskatchewanais de 16 ans et plus y auront droit.

Pour ce qui est des deuxièmes doses, les personnes de 85 ans et plus y sont maintenant admissibles, ainsi que celles qui sont atteintes de cancer ou qui ont reçu un don d’organe.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !