•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc-Antoine Desjardins briguera la mairie de Montréal

Il devient le cinquième candidat déclaré en vue des élections municipales de l'automne.

Portrait de Marc-Antoine Desjardins en entrevue.

Marc-Antoine Desjardins sera candidat à la mairie avec un nouveau parti : Ralliement pour Montréal.

Photo : Radio-Canada

Ralliement pour Montréal s'est trouvé un nouveau leader en vue des élections municipales de l'automne.

Le nouveau parti politique – qui n'a pas d'élus au conseil de ville, du moins par encore – a confirmé lundi par communiqué que l'avocat Marc-Antoine Desjardins avait accepté la nomination de candidat à la mairie.

Initialement, c'est l'ex-conseiller politique et consultant Félix-Antoine Jolicoeur qui devait représenter Ralliement pour Montréal aux élections. La formation l'a toutefois laissé tomber dans les semaines suivant l'annonce de sa candidature.

Ce revirement a forcé M. Jolicoeur à fonder un autre parti, Engagement pour Montréal, avant d'annoncer le 14 avril dernier qu'il renonçait à briguer la mairie.

Trois partis en quatre ans

Connu pour avoir fondé l'organisme Cyclovia Camillien-Houde, Marc Antoine Desjardins a déjà tenté de se faire élire deux fois par le passé.

La première fois, c'était comme candidat au poste de conseiller de ville dans le district Jeanne-Mance, sur Le Plateau-Mont-Royal, aux élections de 2017, avec l'Équipe Denis Coderre pour Montréal. Il avait alors récolté 32 % des voix, terminant deuxième derrière Alex Norris, de Projet Montréal, qui avait été réélu avec 62,4 % du vote.

Puis M. Desjardins avait tenté de succéder à Luc Ferrandez comme maire du Plateau avec Vrai changement pour Montréal en 2019. Il avait terminé troisième avec 15,6 % des voix, derrière le candidat de Projet Montréal, Luc Rabouin (63 %), et celui d'Ensemble Montréal, Jean-Pierre Szaraz (17,3 %).

Ralliement Montréal présente M. Desjardins comme un leader fort avec une capacité innée à rallier et à motiver les gens.

Son sens du respect et sa bienveillance sont des valeurs qui correspondent à notre vision pour la gouvernance municipale.

Une citation de :Jane Underhill, présidente de Ralliement pour Montréal

Le programme électoral, ainsi que l’équipe, sera dévoilé dans les prochaines semaines, précise par ailleurs la formation politique.

Jusqu'ici, quatre autres candidats ont annoncé leurs couleurs en vue des élections de l'automne à Montréal.

Sur la ligne de départ : la mairesse sortante Valérie Plante (Projet Montréal), l'ex-maire Denis Coderre (Ensemble Montréal), l'ancien conseiller municipal Jean-François Cloutier (Équité Montréal) et l'homme d'affaires Gilbert Thibodeau (Action Montréal).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !