•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusion des autorités sanitaires : une idée valide, dit le PDG de la régie de l’est

David Diamond.

David Diamond est président-directeur général de l'autorité sanitaire régionale de l'Est de Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Le chef de la plus importante régie de santé de Terre-Neuve-et-Labrador se dit ouvert à l’idée de fusionner les quatre autorités sanitaires régionales de la province. David Diamond émet toutefois des réserves face à la possibilité de réduire les dépenses en santé de 25 %.

Un rapport indépendant sur la restructuration du gouvernement provincial fortement endettée a fait ces recommandations, plus tôt ce mois-ci, pour redresser les finances publiques.

C’est évidemment possible, déjà, trois autres provinces, l’Alberta, le Nouveau-Brunswick et la Saskatchewan ont transformé leurs autorités sanitaires régionales en une autorité sanitaire provinciale, affirme le président-directeur général de la régie de santé de l’est, David Diamond.

J’étais en Alberta quand cette province a fait les changements, alors je sais que c’est possible. C’est une transition difficile, mais après avoir traversé cette période, c’est un modèle très valide qui pourrait absolument permettre à la province de gérer son système de santé de façon simplifiée, ajoute-t-il. Je n’oppose pas un système provincial, mais c’est une décision pour le gouvernement.

Des compressions importantes recommandées

Le rapport Greene, une analyse commandée par le premier ministre libéral, Andrew Furey, dresse la liste des compressions jugées nécessaires pour que Terre-Neuve-et-Labrador, dont la dette totale dépasse les 47 milliards de dollars, puisse continuer à payer ses fonctionnaires et exploiter ses hôpitaux.

Cette liste comprend une réduction de 25 % au budget des quatre autorités sanitaires régionales au cours des six prochaines années. David Diamond note qu’une telle mesure représenterait, sur la période visée, une réduction de 750 millions de dollars aux dépenses en soins de santé dans l’est de Terre-Neuve.

Nous sommes absolument prêts à contribuer et à faire notre part, mais je ne sais pas si ce qui est recommandé par le rapport Greene est réalisable, indique David Diamond, en notant qu’il n’a pas encore discuté du rapport avec le ministre de la Santé, John Haggie.

Le rapport Greene nous présente une cible très élevée. Je ne peux pas vous dire d’où provient ce chiffre. Mais je peux vous dire que nous voulons que nos finances soient plus stables, il va falloir économiser dans le système de santé, estime-t-il.

Le budget de la régie de santé de l’Est représente actuellement 20% de toutes les dépenses annuelles du gouvernement, indique M. Diamond.

Le gouvernement Furey promet une série de consultations publiques avant de décider s’il adopte les recommandations du rapport Greene.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !