•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cœurs devant le palais législatif en hommage aux morts de la COVID-19 au Manitoba

Des coeurs en papier plantés dans la terre.

En mémoire des plus de 1000 Manitobains décédés du COVID-19, un mémorial des cœurs a été installé au parc Memorial à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

De petits coeurs en papier plantés par dizaines recouvrent la pelouse du parc Memorial, en face du palais législatif, pour rendre hommage aux personnes mortes de la COVID-19 au Manitoba.

L'ensemble a été réalisé par les étudiants de l’École secondaire Gordon-Bell et reprend une initiative similaire lancée en février le long du sentier de patinage sur la rivière Assiniboine.

Certains cœurs portent les noms de personnes décédées. Dimanche, le Manitoba comptait 1010 décès attribuables à la COVID-19.

L'initiative est menée par le groupe de bénévoles Communities Not Cuts, qui organise des campagnes de sensibilisation pour protester contre les réductions d’emplois et de services orchestrées par le gouvernement manitobain.

Des coeurs en papier plantés dans la terre.

Les coeurs resteront jusqu'au 28 mai, après quoi ils devront être déplacés.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Le groupe souhaitait créer un espace où le public pourrait exprimer son chagrin collectivement, car les réglementations de santé publique interdisent de se rassembler en grands groupes, explique Shawn Kettner, une coordinatrice de la campagne Réprimer le virus du groupe.

Cela fait partie de qui nous sommes et nous devons faire notre deuil ensemble, dit-elle.

Les coeurs installés jusqu'au 28 mai

Le groupe soutient également les élèves de l'École secondaire Gordon-Bell qui ont installé des cœurs le long de la clôture de l'École. D'autres écoles sont invitées à créer leurs propres installations ou à contribuer à celle de Gordon-Bell.

Le groupe voulait, au départ, planter ces petits cœurs sur la pelouse du palais législatif, mais le gouvernement provincial n’a pas accepté, selon Shawn Kettner.

Il est possible pour tous d'installer un cœur, mais celui-ci doit être fait d'un matériau qui résiste aux intempéries et avoir un petit piquet pour pouvoir être planté dans l’herbe.

Les coeurs resteront dans le parc Memorial jusqu’au 28 mai.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !