•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crystal Desrosiers : le sens de la famille, le fil des générations

Radio-Canada présente cette semaine une série d’entrevues avec les lauréats des prix Riel 2021 de la Société de la francophonie manitobaine. Ces prix seront remis le 20 mai.

Crystal Desrosiers à l'extérieur.

Crystal Desrosiers, récipiendaire du prix Riel en développement communautaire pour 2021.

Photo : Radio-Canada / Fernand Detillieux

Radio-Canada

C’est dans la catégorie Développement communautaire que s’illustre Crystal Desrosiers, bénévole depuis une vingtaine d’années à l’Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba (UNMSJM). Elle accueille cette distinction avec émotion et surprise.

Crystal a tout juste 18 ans lorsque, étudiante à l’Université de Saint-Boniface, elle rejoint le conseil d’administration de l’UNMSJM. J’étais toujours autour, raconte-t-elle, pour illustrer à quel point cette implication s’imposait.

Rapidement, elle s’y sent bien accueillie, affirme-t-elle. Au sein de l’Union, elle peut cultiver l’importance qu’elle accorde à ses racines et aux échanges entre les générations.

J’ai toujours eu cette soif de savoir ce que ça voulait dire, pour nous, être Métis, et [de découvrir] toutes les connaissances de mes tantes, de mes oncles, de mes parents, affirme cette descendante de deux familles nombreuses, attachée aux grandes réunions familiales. Elle trouve alors en l’UNMSJ une forme d’extension de [sa] famille.

À la source de cet engagement, il y a aussi les étés que la jeune Crystal Desrosiers passe à Saint-Malo, où elle développe une relation précieuse avec la nature et où, encouragée par sa mère, elle vit ses premières expériences de bénévolat.

Le temps qu’elle investit auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle, alors qu’elle a à peine 12 ou 13 ans, raconte-t-elle, lui permet de se découvrir une passion pour la relation d’aide, germe de son implication d’aujourd’hui et de son métier de travailleuse sociale.

Jamais seule, Crystal Desrosiers prend soin de toujours souligner le travail d’équipe des nombreux projets qu’elle pilote. En véritable rassembleuse, elle recrute d’ailleurs plusieurs bénévoles, dont plusieurs jeunes, à l’UNMSJ.

Elle se réjouit d’ailleurs de voir les nouvelles générations chercher à en savoir plus sur leurs racines. Il y a là de quoi faire vibrer la fierté métisse qui lui a été inculquée et qu’à son tour elle cherche à transmettre, avec l’Union comme auprès de ses enfants.

L’entrevue avec Crystal Desrosiers sera diffusée à l’émission L’Actuel mardi 18 mai à 16 h 10.

Avec les informations de Marie-Gabrielle Ménard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !