•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une suspension de services financiers accueillie froidement

Des billets de banque reposent les uns sur les autres.

De l'argent canadien

Photo : iStock

Radio-Canada

Les services ont été momentanément suspendus à la Caisse Desjardins de Saint-Félix-d’Otis au grand déplaisir de l’ex-maire de l’endroit, Jean-Marie Claveau.

M. Claveau indique avoir appris que cette interruption serait directement liée à un manque de personnel. Il spécifie que l’assureur de la bâtisse exigerait que deux travailleurs soient constamment sur place lorsque des services y sont offerts.

Pour le moment, l’interruption est temporaire, mais Jean-Marie Claveau craint que la Caisse Desjardins de Saint-Félix-d’Otis ne finisse par fermer définitivement.

La concrétisation de ce dernier scénario serait totalement inacceptable pour l’ancien élu qui a aussi siégé à l’Assemblée nationale.

Il soutient que bien des gens vulnérables ont encore besoin d’un coup de main pour pouvoir réaliser leurs transactions financières. Il pense notamment aux aînés qui ne saisissent pas pleinement le fonctionnement des guichets automatiques.

Une piste de solution

Jean-Marie Claveau propose qu’une unité mobile soit créée par Desjardins pour pouvoir desservir les clients de plusieurs communautés. Il juge que les citoyens de Saint-Félix-d’Otis pourraient se tourner vers cette équipe tout comme ceux de Petit-Saguenay, de Rivière-Éternité et de Ferland-et-Boilleau.

Ça prend des services de base, martèle-t-il.

Un possible retour en politique

La défense de ce cheval de bataille poussera-t-elle M. Claveau à briguer de nouveau le poste de maire de Saint-Félix-d’Otis? Le principal intéressé reconnaît qu’il y songe. Par contre, il ajoute qu’il ne prendra pas de décision avant l’été.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !