•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À 76 ans, il fait son 100e don de sang

Robert Duguay pose fièrement avec sa carte de 100 dons de sang.

Robert Duguay pose fièrement avec sa carte de 100 dons de sang.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Radio-Canada

S’il y a une chose importante dans la vie de Robert Duguay, c’est donner du sang. Le Néo-Brunswickois de 76 ans a fait récemment son centième don et il en est bien fier.

Robert Duguay a donné du sang pour la première fois lorsqu'il avait 25 ans.

À l’époque, l’entreprise pour laquelle il travaillait accordait aux employés une demi-journée de congé pour s’y rendre. Mais le congé est devenu secondaire rapidement.

Après ça, je me suis aperçu que c'était vraiment quelque chose de nécessaire et j'ai continué quand j'étais de retour par ici, explique-t-il.

Robert Duguay habite aujourd’hui à Dieppe avec sa femme et son chiot.

En avril dernier, il a fait son centième don à la Société canadienne du sang.

Originaire de Lamèque, au Nouveau-Brunswick, le père de deux enfants adultes reste actif. Il marche chaque jour et fait des petits travaux d’entretien ici et là.

Il se considère comme un bon candidat pour donner du sang puisqu’il ne fait pas de haute pression et ne prend pas beaucoup de médicaments.

Un geste qui sauve des vies

La maman de la petite Axelle, Marie-Ève Noël, admire des donneurs de sang comme Robert Duguay. Sa fille âgée de 11 semaines est atteinte d’une maladie rare.

Marie-Eve Noël et son bébé, Axelle, assis sur ses genoux.

La fille de Marie-Eve Noël, Axelle, aura probablement besoin de transfusions de sang régulièrement jusqu’à ce qu’elle soit adulte.

Photo : Gracieuseté Marie-Ève Noël

Selon Marie-Ève Noël, Axelle aura probablement besoin de transfusions de sang régulièrement jusqu’à ce qu’elle soit adulte et qu’elle puisse profiter d’un traitement expérimental.

La petite Axelle va donc dépendre des dons de sang toute sa vie.

Pour Marie-Ève Noël, des personnes comme Robert Duguay sont indispensables. C’est grâce à de tels dons que sa fille survit.

Moi ça me prouve que pour ce monsieur-là, c'est vraiment important et j'aimerais lui dire un gros merci de faire ça, parce [qu'il a pu sauver beaucoup de vies] en faisant ces dons-là. C'est incroyable!

Une citation de :Marie-Ève Noël

Pour les parents de la petite Axelle, il est important de sensibiliser la population aux dons de sang. Selon eux, chaque don permet à une personne supplémentaire de passer du temps avec un être cher.

Robert Duguay ajoute qu’il ne faut pas avoir peur de donner du sang. Le personnel est habitué à exécuter cette tâche et on sent à peine l’aiguille, dit-il.

Ça ne magane pas là! Quand tu sors de là, tu es comme un char qui change d'huile. Ça fait du bien, raconte-t-il en riant.

Même après cent dons, Robert ne compte pas s’arrêter de sitôt. Il a déjà un autre rendez-vous dans quelques semaines et il prévoit donner du sang aussi longtemps qu’il le pourra.

Avec les informations de Isabelle Arseneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !