•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vidéo d'une fête illégale à Sherbrooke diffusée en direct sur Instagram

Un homme tient un téléphone intelligent avec les icônes des applications de réseaux sociaux Facebook, Instagram et Twitter vues sur l'écran.

Des images d’un rassemblement illégal de sept personnes à Sherbrooke ont été diffusées en direct sur Instagram.

Photo : Getty Images / KIRILL KUDRYAVTSEV

Radio-Canada

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) est intervenu samedi soir dans une résidence de l’est de Sherbrooke, après que des images d’un rassemblement illégal de sept personnes eurent été diffusées en direct sur Instagram.

Seul le propriétaire des lieux a reçu un constat d’infraction pour rassemblement illégal, explique Isabelle Gendron, porte-parole du SPS. Les six autres personnes ont quitté les lieux en taxi. Comme l’explique Mme Gendron, la décision de donner ou non des constats appartient aux patrouilleurs sur le terrain.

Au cours de cette même soirée, quatre autres constats ont été donnés à quatre personnes qui s’étaient rassemblées dans une résidence. Deux autres constats ont été rédigés par les policiers pour entrave au travail des policiers, les personnes n’ayant pas collaboré, souligne Isabelle Gendron.

La soirée de samedi a été particulièrement occupée pour les policiers de Sherbrooke. Sur les 60 appels reçus la semaine passée concernant des rassemblements dans des résidences privées et des parcs, 37 ont été effectués samedi.

Deux fois plus d'infractions pour des rassemblements illégaux

Au total, ce sont 36 constats d’infraction qui ont été donnés pour des rassemblements dans le courant de la semaine dernière à Sherbrooke. Il s'agit presque du double de la semaine précédente, au cours de laquelle 19 constats avaient été donnés par les policiers. De plus, 30 constats qui ont été rédigés pour non-respect du couvre-feu durant la même période.

Dans la nuit de vendredi à samedi, 15 constats ont été donnés à Sherbrooke pour des rassemblements illégaux. La veille, 12 avaient été donnés à la suite d’une fête organisée dans une résidence de la rue de Bienville.

Rappelons qu'en zone rouge, les rassemblements de huit personnes sont permis dans des lieux publics, et en respectant la distance de deux mètres. Si ce n'est pas possible, il faut garder le masque, précise la santé publique.

Du côté de Bromont, 14 constats ont été rédigés la semaine dernière, soit 4 concernant le couvre-feu et 10 pour des rassemblements dans des résidences privées.

À Granby, seulement quatre constats ont été remis pour avoir enfreint le couvre-feu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !