•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario élargit la vaccination aux 18 ans et plus

Des résidents d'un immeuble d'appartements du quartier Jane et Finch de Toronto se font vacciner.

Dans nombre de quartiers chauds en Ontario, les résidents de 18 ans et plus sont déjà admissibles à la vaccination.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Les Ontariens de 18 ans et plus pourront prendre rendez-vous dès mardi pour se faire vacciner contre la COVID-19 dans un centre d'immunisation de masse.

Les 18 ans et plus ne devaient pas être admissibles avant la semaine prochaine, selon le plan de vaccination provincial, qui prévoyait que l'âge d'admissibilité passerait de 40 à 30 ans cette semaine.

Toutefois, le gouvernement Ford a décidé de réduire l'âge minimum à 18 ans dès mardi à 8 h, citant la livraison avancée à cette semaine, à cause du long week-end à venir, de doses du vaccin de Pfizer qui étaient attendues seulement la semaine prochaine.

Les jeunes de 17 ans qui auront 18 ans en 2021 pourront également recevoir leur première dose de Pfizer.

En mai, l’Ontario s’attend à recevoir environ 4,3 millions de doses de vaccins contre la COVID-19. Environ 4,7 millions de doses du vaccin de Pfizer sont attendues en juin, indique la province.

Jeudi dernier, le gouvernement Ford avait abaissé l'âge d'admissibilité à 40 ans dans l'ensemble de la province.

Dans nombre de quartiers chauds, les résidents de 18 ans et plus peuvent déjà se faire vacciner.

La province a fracassé son record de vaccination vendredi, administrant 154 104 doses durant cette journée, selon le bilan publié samedi matin.

10 000 doses en 1 jour dans un centre de Toronto

Un centre d'immunisation du quartier Thorncliffe Park, dans l'est de Toronto, a vacciné 10 470 résidents dimanche. Il s'agit d'un record canadien, selon les organisateurs du centre de vaccination affilié à l'Hôpital Michael Garron.

L'Ontario a administré plus de 7 millions de doses depuis la mi-décembre. Plus de la moitié des Ontariens de 18 ans et plus ont reçu une première dose.

Toutefois, moins de 430 000 Ontariens ont eu les deux doses nécessaires pour une pleine immunisation. Le premier ministre Doug Ford souhaite que tous les adultes qui le désirent reçoivent leurs deux doses avant la fin septembre.

Tests de dépistage rapides en pharmacie

Les pharmacies Shoppers Drug Mart et Loblaw offrent dorénavant des tests de dépistage rapide partout dans la province.

Ces tests rapides offrent des résultats en moins de 20 minutes, peut-on lire dans le communiqué diffusé par l'entreprise lundi.

Les tests sont limités à ceux qui ne présentent pas de symptômes du COVID-19 et qui n'ont pas été en contact avec un patient COVID-19, peut-on y lire.

Les tests seront offerts au coût de 40 $.

Par ailleurs, le gouvernement Ford n'enverra plus la moitié des doses de vaccin qu'il reçoit aux quartiers chauds, mais il reviendra à la pratique de partager les doses entre les différentes régions selon la population, contrairement aux conseils d'experts.

L'Ontario a recensé 2199 nouveaux cas de COVID-19 dimanche. Le nombre d'hospitalisations est à la baisse. Toutefois, le nombre de patients aux soins intensifs (785) est toujours élevé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !