•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture des commerces non essentiels en Outaouais

La façade d'un salon de coiffure.

Les commerces non essentiels comme les salons de coiffure rouvrent lundi à Gatineau et dans la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

Photo : Radio-Canada / Alexander Behne

Radio-Canada

De nombreux propriétaires de commerces non essentiels accueillent lundi leurs premiers clients en personne depuis des semaines, avec la fin des mesures spéciales d’urgence en Outaouais.

Toute la région se retrouve au palier de restrictions sanitaires rouge étant donné l’entrée en vigueur d’assouplissements pour Gatineau et la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

Dimanche, la fébrilité s’est fait sentir chez bien des commerçants.

Quand on a eu la nouvelle, on criait de joie, s’est exclamée en entrevue Julie Clément, copropriétaire de la Boutique moi, un magasin de vêtements pour femmes.

Elle a souligné que la fermeture a été difficile pour un petit commerce comme le sien qui n’a pas de services en ligne fonctionnels. Elle et sa partenaire d’affaires ont servi, tant bien que mal, leur clientèle dans l’embrasure de la porte au courant des dernières semaines.

[Les] mois d'avril et de mai sont des gros mois pour nous. Même si on faisait un chiffre d’affaires pas si mal, ça n'a pas généré autant de ventes que ça aurait dû à ce temps-ci de l'année, a-t-elle dit.

La copropriétaire du salon de coiffure Atmosp'hair Dominique Brisebois a été sollicitée de toute part, dès les minutes suivant l’annonce, mardi dernier, de la fin des mesures spéciales d’urgence pour la région. Celles-ci avaient déjà été levées pour les MRC de La Vallée-de-la-Gatineau et de Papineau.

Mon téléphone s’est mis à sonner [et j’ai reçu] des textos, des courriels, des messages [...] Ce n’était pas seulement des gens qui voulaient prendre rendez-vous, mais aussi des personnes qui étaient contentes pour moi, a raconté Mme Brisebois. Ces derniers jours, elle s’est affairée à contacter des clients qui figuraient sur une liste d’attente.

Un salon de coiffure vide.

Le salon de coiffure Atmosp'hair est prêt pour la réouverture lundi.

Photo : Radio-Canada / Alexander Behne

Elle a souligné que peu d'ajustements, en ce qui a trait aux règles sanitaires, ont dû être faits en préparation de la réouverture.

Tout est prêt. On continue avec les mêmes règles qu'on avait [avant]. Il n’y a pas eu d’assouplissement ni rien qui a changé. Le protocole reste le même, a-t-elle ajouté.

Le grand ménage

À la librairie et galerie d’art Bouquinart, dans Aylmer, une préparation plus importante s’est opérée.

La librairie s’est beaucoup transformée en [une forme] d’entrepôt de livres, a illustré la copropriétaire Claudia Legault-Dallaire en faisant allusion aux commandes en ligne et aux livraisons, entre autres, qui étaient son lot quotidien dernièrement.

C'est vraiment le gros ménage. On a l'impression que c'est comme si on ouvrait pour la première fois, en fait, a-t-elle ajouté.

Une femme devant des étagères de livres.

Claudia Legault-Dallaire est copropriétaire de la librairie et galerie d'art Bouquinart dans le secteur d'Aylmer.

Photo : Radio-Canada / Alexander Behne

Le retour en zone rouge pour tout l’Outaouais signifie que les élèves du secondaire retourneront eux aussi à l’école, à temps plein pour le 1er et 2e secondaire et en alternance pour les autres élèves

Parmi les autres changements qui entrent en vigueur, le couvre-feu s'étendra désormais de 21 h 30 à 5 h. Quant aux activités sportives, elles sont permises à l'intérieur en solo, en duo ou en bulle familiale. À l'extérieur, elles peuvent être exercées par un maximum de huit personnes qui doivent, obligatoirement, porter un masque.

Avec les informations de Marielle Guimond

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !