•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

300 personnes rassemblées sans l'accord de la santé publique en Estrie

Le logo de l'entreprise devant les gradins.

Sainte-Élie Motorsport a accueilli 300 spectateurs sans l'autorisation de la santé publique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des courses d'accélération de voitures ont été ouvertes au public vendredi par St-Elie Motorsport sans l’autorisation officielle de la santé publique.

Selon l'organisateur de l'événement, Simon Homans, environ 300 amateurs de voitures de course étaient présents sur les pistes vendredi soir pour assister à l'événement. 

Simon Homans est devant la piste de course.

Simon Homans dénonce une forme d'iniquité dans les mesures sanitaires en place.

Photo : Radio-Canada

Alors que Simon Homans juge qu'il pouvait organiser cet événement, comme il le faisait l'an dernier, la santé publique rappelle que les règles ont changé depuis. 

On est en zone rouge actuellement et normalement pour un événement de ce type-là, c'est huit spectateurs seulement.

Une citation de :Annie-Andrée Emond, responsable des communications au CIUSSS de l'Estrie-CHUS

La santé publique affirme avoir été mise au courant de l'événement par les médias. On va prendre contact rapidement avec eux cette semaine pour vraiment réviser les règles en vigueur actuellement en Estrie, souligne Annie-Andrée Emond.

Le maire de Sherbrooke rappelle qu'aucune exception n'est permise dans l'application des règles de la santé publique. 

C'est fait pour tous les événements, alors maintenant si ont veut vraiment s'en sortir, on doit suivre ces règles-là pour que la vie puisse revenir a la normale pour toute notre population, indique Steve Lussier.

Iniquités dénoncées par St-Élie Motorsport

Le propriétaire Simon Homans fait valoir que le public a dû respecter des mesures sanitaires bien définies, dont le port du masque. La cantine et le bar sont aussi demeurés fermés.

Je juge que je suis autorisé faire ce que j’ai fait. La santé publique devrait faire attention aux iniquités.

Une citation de :Simon Homas, propriétaire de St-Élie Motorsport

Si on regarde les salles de cinéma, les salles de spectacles, j’ai des amis qui sont allés au Vieux Clocher de Magog et ils sont 250 personnes là-dedans, fait valoir Simon Homans.

Des panneaux bloquent l'entrée à la cantine.

La cantine et le bar ont été fermés pour respecter les mesures sanitaires.

Photo : Radio-Canada

Un voisin de l'endroit assure que les mesures en place ont été scrupuleusement respectées.  

Il y avait de gardiens pour checker le monde, pas se promener pas de masque, ils nous avertissaient à l’entrée aussi, explique Damien Poulin. 

Le propriétaire de l'endroit explique qu'il peut normalement accueillir 4000 personnes et qu'il a choisi de diminuer de 75 % le nombre de spectateurs sur place. 

Avec les informations de Fanny Geoffrion

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !