•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À 78 ans, un homme de Ste-Germaine-Boulé ramasse les déchets pendant ses randonnées

Yvon Drouin profite de sa marche quotidienne pour ramasser les déchets.

Yvon Drouin profite de sa marche quotidienne pour ramasser les déchets.

Photo : Facebook, Ste-Germaine-Boulé

Un homme de 78 ans de Saint-Germaine-Boulé en Abitibi-Ouest travaille à sa façon pour protéger l'environnement.

Depuis 15 ans, Yvon Drouin arpente les rues de la municipalité de Ste-Germaine-Boulé pour ramasser des canettes et des bouteilles en plastique.

Il profite de sa marche quotidienne pour remplir quelques sacs poubelle et faire sa part pour l'environnement.

Ces derniers jours, il a décidé d'élargir son territoire pour nettoyer la route 393 et a été surpris par la quantité de déchets jetés dans la nature.

Je suis resté surpris et je vais te dire que dans 5 km, j'ai ramassé [une remorque] de 4X8, 1 pied d'épais, de canettes, de bouteilles d'eau, surtout des canettes et des bouteilles, juste en 5 km, les deux dernières journées, dit-il.

Je fais juste une route à Sainte-Germaine et là j’ai été faire la 393, ça n’a jamais été nettoyé. Moi je trouve ça affreux dans 5 km, ramasser ce tas de canettes et de bouteilles d’eau, je trouve ça terrible.

Une citation de :Yvon Drouin

Yvon Drouin est un ancien travailleur forestier. Un amoureux de la nature qu'il souhaite protéger.

À 78 ans, il affirme qu'il a la force d'agir pour changer les choses, une bouteille à la fois.

Moi je dis si je peux sensibiliser trois personnes c’est déjà beaucoup, et le long de la route ou est-ce que j’ai été ramasser, il est passé tellement de chars en deux jours, que s’il y en a 5 % qui sont sensibilisés, ça va être beaucoup, explique le septuagénaire, mentionne Yvon Drouin.

Moi c’est pour me garder en santé. Je vais marcher tous les jours et je voudrais souligner que marcher sur le fossé. C’est pas comme marcher sur un terrain plat, c’est plus dur. Mais je fais ça parce que ça aide la planète, ajoute l'homme.

En plus de protéger la nature, il veut aussi aider les plus jeunes à faire des activités sportives.

Je vais les donner à la municipalité pour le sport pour les jeunes, ils ramassent des canettes eux autres pour ça. Si ça leur donne de quoi tant mieux, aider les jeunes à faire du sport, dit M. Drouin.

Par son geste, il espère convaincre les gens de protéger la nature. Et il ne compte pas s'arrêter de sitôt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !