•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les camps d’été de l’Ontario seront ouverts cette année, dit Doug Ford

Les associations de camps attendaient le feu vert des responsables de la santé publique pour savoir si elles pourraient offrir leurs services cet été.

Des enfants marchent dans un parc avec leurs sacs à dos.

Le premier ministre de l’Ontario affirme que les camps d’été de la province pourront accueillir des campeurs cette année.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre de l’Ontario a déclaré que les camps d’été de la province pouvaient se préparer à accueillir des campeurs cette année.

Doug Ford était de passage dans une clinique de vaccination à Mississauga, dimanche matin, quand il en a fait l’annonce.

Le premier ministre de l'Ontario, masqué, dans une clinique de vaccination de la région de Peel.

Le premier ministre de l'Ontario visitait une clinique de vaccination de la région de Peel quand il a annoncé que les camps d'été seraient ouverts cette année.

Nous allons rouvrir très, très bientôt. Je dois vous dire une chose à propos des camps d'été : le 3 juillet est généralement la date à laquelle ils ouvrent. Bien, ils vont ouvrir cette année, grâce au travail exceptionnel que ces gens font, a-t-il déclaré, faisant référence au travail des équipes de vaccination de la campagne Doses After Dark, qui a mené un marathon d’inoculation de 32 heures de samedi matin à dimanche soir.

Les associations de camps attendaient le feu vert des responsables de la santé publique pour savoir si elles pourraient offrir leurs services cet été.

Enthousiasme et inquiétudes

Jack Goodman, président du groupe de travail sur la COVID-19 de l'Association des camps de l'Ontario et propriétaire du Camp New Moon, se dit très heureux de la nouvelle. Je suis rarement sans mots, mais là... c'est incroyable!

Il s'agit d'une excellente nouvelle pour les campeurs!, selon M. Goodman. Le Camp New Moon se trouve à Baysville, entre Barrie et North Bay.

Pour M. Goodman, le travail ne fait que commencer. Nous nous concentrons à offrir l'environnement le plus sécuritaire possible pour les jeunes et pour tout l'été, a-t-il déclaré en entrevue dimanche.

De son côté, Martine Brouillet, présidente et propriétaire des camps Tournesol, espère une annonce plus précise très bientôt afin de se préparer à rouvrir. Il y a plusieurs camps Tournesol un peu partout dans le Grand Toronto.

C’est une excellente nouvelle pour nous qui tentons d’offrir des programmes pour les jeunes cet été, a-t-elle déclaré en entrevue dimanche.

Elle espère pouvoir trouver assez de moniteurs.

On espère qu’il va y avoir des annonces qui vont nous donner plus de support particulièrement par rapport aux employés. Est-ce que nos moniteurs de camp vont avoir priorité pour se faire vacciner? [...] En majorité [nos moniteurs] sont des jeunes [de 17 à 21 ans], qui travaillent dans les camps.

Mme Brouillet se demande aussi si les parents voudront envoyer leurs enfants en camp. Elle souligne l’ironie dans les règles : Leurs enfants n’ont pas le droit d’aller en personne à l’école [...] mais c’est correct d’aller dans des camps en personne. Est-ce qu’il va y avoir suffisamment de parents qui seront intéressés à envoyer leurs enfants dans les camps?

Avec les informations de Sarah St-Pierre et de Marie Hélène Ratel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !