•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 135 000 $ d'amendes pour un rassemblement illégal à Sainte-Béatrix

Le flanc d'un véhicule sur lequel le mot «police» est inscrit à côté du logo de la Sûreté du Québec.

Les policiers de la MRC de Matawinie ont dû demander des renforts à leurs collègues des postes de Joliette et de Saint-Michel-des-Saints pour intervenir.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Radio-Canada

La Sûreté du Québec a distribué plus de 135 000 $ d'amendes à des dizaines de personnes qui se sont réunies ce week-end à Sainte-Béatrix, dans Lanaudière, allant ainsi à l'encontre des restrictions sanitaires.

Les policiers se sont rendus sur les lieux peu avant minuit, dans la nuit de samedi à dimanche, après que des membres du Service incendie de Sainte-Béatrix eurent été appelés en raison d'une alarme.

En arrivant à la demeure, située rue du Moulin, les pompiers ont constaté « l'ampleur du rassemblement ».

Les patrouilleurs de la MRC de Matawinie de la SQ ont dû faire appel à leurs collègues des postes avoisinants de Joliette et de Saint-Michel-des-Saints pour maîtriser le groupe, composé de 75 personnes âgées de 20 à 30 ans.

Une fois nos policiers sur place, certains contrevenants ont pris la fuite à pied, d’autres se sont barricadés et cachés à l’intérieur, a indiqué la SQ par communiqué.

L'essentiel des participants à la fête n'habitait pas la région, mais provenait du Grand Montréal, selon les autorités.

Outre les constats d'infraction pour la tenue du rassemblement illégal, les policiers ont remis 10 constats pour non-respect du couvre-feu à ceux qui avaient décidé de s'enfuir à l'arrivée des agents. Une vingtaine de constats pour des infractions aux règlements municipaux, comme entrave au travail des policiers, ont aussi été distribués.

La région de Lanaudière se trouve toujours en zone rouge, soit le niveau d'alerte maximale décrété par les autorités de santé publique au Québec. Un couvre-feu doit y être respecté entre 21 h 30 et 5 h du matin.

En vertu des règles sanitaires imposées pour lutter contre la COVID-19, les rassemblements dans les maisons et les chalets sont interdits pour les visiteurs provenant d'une autre adresse, à l'intérieur comme à l'extérieur, sauf exception.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !