•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestation du candidat à la mairie de Calgary Kevin J. Johnston

Kevin J. Johnston.

Le controversé candidat à la mairie de Calgary Kevin J. Johnston a été arrêté samedi pour avoir assité à un rassemblement public illégal en violation d'une injonction de la Cour du Banc de la Reine.

Photo : Youtube

Radio-Canada

Le controversé candidat à la mairie de Calgary Kevin J. Johnston a été arrêté samedi pour avoir assisté à un rassemblement public illégal en violation d'une injonction de la Cour du Banc de la Reine. Il a été emmené en soirée au centre de détention provisoire de Calgary.

L'injonction du 6 mai accordé à Services de santé Alberta (AHS) impose le respect des restrictions de santé publique aux organisateurs d'événements, ce qui comprend le port du masque, la distanciation physique et la limité de capacité d'accueil d'un lieu.

Dans un communiqué, la police de Calgary dit avoir appliqué cet ordre de la Cour en lien avec un rassemblement public illégal tenu samedi. Nous équilibrons notre approche dans l'application de la loi, mais nous avons déterminé que le rassemblement de ce [samedi] matin contrevient à l'injonction et a été classé comme un rassemblement illégal , est-il écrit.

Plus tôt dans la journée, Kevin J. Johnston a aussi publié des vidéos où il affirmait vouloir arrêter des agents de la santé publique s'il était élu maire.

Vendredi, Services de santé Alberta a obtenu une injonction interlocutoire provisoire contre lui d’un juge de la Cour du Banc de la Reine de l’Albera. Celle-ci interdit, entre autres, à Kevin J. Johnston de nuire aux efforts des employés d'AHS pour faire respecter la loi sur la santé publique, de communiquer avec eux, de les menacer, ou de s'approcher d'eux. Cette injonction plutôt exhaustive a été motivée par les multiples menaces du candidat envers les employés de l’organisation.

Kevin J. Johnston, qui a des antécédents de comportements racistes, haineux et prétendument violents, est connu pour avoir organisé, dirigé et pris la parole lors de manifestations d'extrême droite contre les restrictions de santé publique pendant la pandémie. Il a aussi déjà tenté de publier les informations privées des employés des Services de santé de l'Alberta.

Son enregistrement comme candidat à la mairie a fait craindre qu'il puisse bientôt avoir accès à une liste qui comprend les noms, adresses et numéros de téléphone de chaque Calgarien éligible à voter.

La police de Calgary s'est dite extrêmement inquiète que les informations personnelles de ses membres et d’autres membres de la communauté soient bientôt en la possession de candidats aux élections municipales. Le service affirme travailler avec la Ville pour en limiter la diffusion.

Kevin J. Johnston fait également face à une accusation de voies de fait en Colombie-Britannique et à des accusations de crimes haineux en Ontario. Aucun de ces chefs d'accusation n'a encore été prouvé devant les tribunaux.

Avec les informations de Sarah Rieger et Meghan Grant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !