•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le policier accusé a « indirectement » mené les enquêteurs vers le corps de Braden Herman

Braden Herman dans une rue de village de montagne.

Le corps de Braden Herman a été découvert sans vie par les policiers mardi soir.

Photo : Facebook / Braden Herman

Radio-Canada

Bernie Herman, l'agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) accusé du meurtre de Braden Herman, a « indirectement » fourni les détails nécessaires pour localiser la dépouille de l’homme de 26 ans, ce qui a mené à l’ouverture d’une enquête pour meurtre, indique le chef de police de Prince Albert.

C’est à cause de l’accusé que nous avons été conduits à mener cette arrestation peu de temps après l’incident, et que nous avons découvert la victime morte, a déclaré le chef Jonathan Bergen aux journalistes, vendredi.

Le corps de Braden Herman a été découvert par des policiers tôt mardi soir dans le parc Little Red River de Prince Albert, selon le chef Bergen.

L’accusé a été placé en détention mardi soir et a offert une coopération raisonnable, dit-il. Peu de temps après, les enquêteurs avaient suffisamment d'informations pour considérer cette mort comme un homicide.

Bernie Herman, qui œuvrait dans la GRC depuis 32 ans, a été accusé de meurtre au premier degré. Il devrait comparaître en cour pour la deuxième fois le 26 mai.

Bernie Herman, en uniforme de la GRC, est debout près d'une voiture de police.

Cette photo de Bernie Herman a été prise à Prince Albert, en Saskatchewan, en août 2020, un jour où il était en service.

Photo : paNOW

La victime et l’accusé se connaissaient, mais n’ont pas de lien de parenté.

Rectificatif

Une version précédente de ce texte indiquait à tort que la victime et l'accusé ne se connaissaient pas. Or, les deux hommes se connaissaient, bien que ceux-ci n'aient pas de lien de parenté.

Les frères et sœurs de Braden Herman ont déclaré à CBC que le policier de 53 ans avait une relation personnelle et souvent contrôlante avec leur frère.

Le chef de police Jonathan Bergen indique que les enquêteurs tentent toujours de déterminer quelle était la nature exacte de cette relation.

Il est encore trop tôt dans l'enquête pour tirer des conclusions, dit-il.

La police a saisi des téléphones portables et a bouclé la zone autour d'un véhicule et d’une maison située sur Dent Crescent.

L’inspecteur chargé de l’enquête devrait fournir plus d'informations la semaine prochaine.

Le ministre de la Justice a nommé deux enquêteurs indépendants à titre d’observateurs. Il s’agit de deux agents de police à la retraite, qui n’ont pas de liens avec la GRC et la police de Prince Albert.

Cette nomination est un soulagement pour le demi-frère de Braden, Brett Herman, qui espère que la police pourra faire toute la lumière sur les circonstances entourant la mort de son frère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !