•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Claude Rivard est décédé

On voit M. Rivard, assis, en entrevue.

Claude Rivard est mort à l'âge de 68 ans, jeudi dernier (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un illustre Matapédien est mort, jeudi dernier. Claude Rivard, originaire de Causapscal, est mort des suites de la maladie de Parkinson à l'âge de 68 ans.

Claude Rivard, qui a notamment été président des Producteurs laitiers du Canada, a reçu le prix Laurent-Barré de l'Union des Producteurs agricoles en 2010 pour son engagement au sein du syndicalisme agricole et pour sa contribution à l'essor de l'agriculture au Québec.

M. Rivard a aussi été intronisé au Temple de la renommée de l'agriculture du Québec.

De plus, l'agriculteur matapédien s'est notamment battu pour faire reconnaître le lien entre la manipulation de pesticides et la maladie de Parkinson.

En 2018, il a pris la parole dans un reportage de l'émission La semaine verte pour sonner l'alarme et inciter les autres agriculteurs à la plus grande prudence dans la manipulation des pesticides.

Le 30 mars, le gouvernement Legault a finalement ajouté le Parkinson à la liste des maladies professionnelles.

J’ai pu, avant son départ, l’en informer, écrit la fille de Claude Rivard, Cynthia Rivard, sur sa page Facebook. C’était un ultime cadeau de moi, de mon père, et des autres qui se sont présentés devant la caméra à la société.

Il a aimé les producteurs laitiers qu’il a défendus avec une fougue qui ne se trouve plus aujourd’hui chez nos leaders, tous domaines confondus, écrit Cynthia Rivard. Il a fait des batailles que sa fougue et son amour des autres lui commandaient de faire.

La préfète de la MRC de La Matapédia, Chantal Lavoie, se souvient d'un homme généreux de sa personne et battant.

De gros gains au niveau agricole ont été faits, grâce à ses interventions. Des fois, on se dit qu'on est juste des Matapédiens, qu'on est tous petits dans l'équation. Mais [M. Rivard] montre qu'on peut faire de grandes choses aussi, souligne Mme Lavoie.

Je tiens à dire merci à M. Rivard. Vous allez nous manquer.

Une citation de :Chantal Lavoie, préfète de la MRC de La Matapédia

Avec les informations d'Alexandre Courtemanche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !