•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les foyers portables désormais obligatoires sur les plages de Tofino

Des guimauves grillent dans un feu de camp.

Les visiteurs des plages de Tofino pourront toujours griller leurs guimauves, mais ils devront le faire dans un foyer portable.

Photo : iStock / iStockphotos

Radio-Canada

Le conseil municipal de Tofino a adopté une modification réglementaire rendant obligatoire l’utilisation d’un foyer portable pour allumer un feu de camp sur ses plages afin de réduire la pollution de l’air et celle des plages.

La modification des règlements adoptée à l’unanimité vise à répondre aux conséquences du nombre incroyable de visiteurs qui ont abondé sur les plages du Pacifique l’an dernier, explique le maire de Tofino, Dan Law.

Il y avait beaucoup de feux de camp, beaucoup de débris et des problèmes pour nos agents municipaux, explique-t-il.

Le maire précise que le conseil municipal s’est demandé s’il devait simplement interdire les feux, mais qu’il a préféré une autre voie parce que la communauté a expliqué très clairement qu’elle considère [les feux] comme une activité locale.

On n’en a pas beaucoup, donc celle-là est précieuse, ajoute le maire.

Réduire la pollution

Les foyers approuvés incluent notamment ceux qui sont alimentés au propane, de même que ceux qui sont alimentés au bois.

Ça évite essentiellement de faire le feu directement sur le sable, [ce qui permet] une alimentation en oxygène par le dessous et par les côtés. Le feu est donc plus chaud et fume moins, précise le maire.

Le recours aux foyers portables, espère-t-il, refroidira les ardeurs de ceux qui ont l’habitude de jeter des canettes et des bouteilles vides au feu, parce qu’ils auront à les ramasser et à les rapporter avec le foyer.

Les feux sont permis sur les plages Mackenzie et Chesterman de 8 h à 22 h. Toute personne qui n’utilise pas un foyer approuvé pourrait devoir payer une amende de 200 $.

Fêter sans se ruiner

Lors de la réunion du conseil du 26 avril, le directeur des services de protection du district, Brent Baker, a indiqué que Tourisme Tofino et la chambre de commerce locale comptent s’assurer que les villégiateurs ont toutes les informations dont ils ont besoin pour se plier à la nouvelle réglementation.

Le plan inclut l’installation de panneaux d’affichage près des lieux publics et de certains commerces.

Des commerces locaux comptent également offrir des foyers en location afin de permettre à ceux qui le veulent de faire un feu sur la plage à prix abordable.

Avec les informations d’Adam van der Zwan et de l’émission All Points West

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !