•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 34e Régiment de génie de combat, détachement de Rouyn-Noranda fête ses 80 ans

34e Régiment du génie de combat du détachement de Rouyn-Noranda.

Journée portes ouvertes, 34e Régiment du génie de combat, détachement de Rouyn-Noranda. (ARCHIVES)

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

Radio-Canada

Le 34e Régiment du génie de combat, détachement de Rouyn-Noranda fêtera son 80e anniversaire samedi.

La célébration se fera sur la page Facebook du régiment avec au menu un retour sur l'histoire du détachement, des projections vidéo d'anciens membres, des discours du Lieutenant-gouverneur du Québec et du commandant du régiment entre autres.

L'unité a changé de nom depuis sa création par le Colonel C.E. Bent au début de la Seconde Guerre mondiale, explique le capitaine Charles Demers-Martel, le commandant adjoint du détachement.

Ça a été créé par le colonel Bent qui était ingénieur a la ville de Noranda, il voulait former un corps de constables pour aider les forces policières à défendre la ville contre d'éventuels vols d'or, d'actes de sabotage ou de révolte et c'est en 1940 qu'Ottawa donne l'aval de créé l'unité qui va être appelée le 3rd Pioneer Batallion, dit-il.

En 1976, il devient le 9e Escadron de génie de campagne. En 2008, il change de nom pour le 34e régiment du génie de combat, détachement Rouyn-Noranda. L'unité a aidé à construire plusieurs structures dans la région.

Le plus marquant que souvent le monde remarque c'est le pont suspendu dans le parc Aiguebelle qui a été construit par le 5e régiment du génie de combat avec l'aide du détachement de Rouyn, une belle image de l'Abitibi -Témiscamingue, le 9e escadron du génie a participé à sa construction. Aussi au mont Kanasuta la piste de ski chimo qui a été fait par le détachement de Rouyn. Il y a plusieurs autres choses aussi, explique le capitaine Charles Demers-Martel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !