•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada, les États-Unis et le Mexique discuteront de l'ACEUM la semaine prochaine

Les drapeaux des États-Unis, du Mexique et du Canada, placés côte à côte.

De hauts fonctionnaires du Canada, des États-Unis et du Mexique se réuniront de manière virtuelle.

Photo : AFP

La Presse canadienne

De hauts fonctionnaires du Canada, des États-Unis et du Mexique se réuniront de manière virtuelle la semaine prochaine pour la première réunion de la Commission du libre-échange de l'Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM).

La ministre du Commerce international, Mary Ng, a annoncé qu'elle participera aux réunions virtuelles, prévues lundi et mardi.

La secrétaire à l'Économie du Mexique, Tatiana Clouthier, assistera également à la réunion organisée par la représentante américaine au commerce, Katherine Tai.

La commission, une agence créée selon les termes de l'ACEUM, est la principale institution de supervision de l'accord, qui est entré en vigueur en juillet dernier.

Son mandat est de guider le processus de mise en oeuvre, d'aider à résoudre les différends et de superviser les travaux des comités et des groupes de travail de niveaux inférieurs.

Les produits laitiers seront probablement un sujet brûlant à l'ordre du jour : les États-Unis ont déjà déposé une plainte officielle selon laquelle leurs producteurs sont injustement exclus du marché canadien.

Les rencontres seront l'occasion d'aborder le renforcement des chaînes d'approvisionnement, l'application des normes du travail et de l'environnement prévues par l'accord et l'atténuation des effets économiques des changements climatiques, a déclaré le ministère de Mme Ng dans un communiqué de presse.

Le bureau de Mme Tai a promis de nouvelles informations sur le travail qui a été fait jusqu'à maintenant sur la mise en oeuvre de l'accord, ainsi que des discussions robustes sur les clauses concernant le travail et l'environnement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !