•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary : le candidat à la mairie Kevin J. Johnston frappé d'une injonction restrictive

Kevin J. Johnston.

La Cour du Banc de la Reine interdit à Kevin J. Johnston d’entrer en contact d’aucune façon que ce soit avec les employés de Services de santé Alberta ni d’encourager quiconque à le faire.

Photo : Youtube

Radio-Canada

Un juge de la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta a accordé une injonction interlocutoire provisoire à Services de santé Alberta (AHS). Celle-ci interdit, entre autres, au candidat à la mairie de Calgary, Kevin J. Johnston de nuire aux efforts des employés d'AHS pour faire respecter la loi sur la santé publique, de communiquer eux, de les menacer, ou de s'approcher d'eux. Cette injonction plutôt exhaustive a été motivée par les multiples menaces du candidat envers les employés de l’organisation.

Samedi dernier, Kevin Johnston déclarait dans son balado vouloir se présenter armé aux portes des employés de Services de santé Alberta.

Très actif sur les réseaux sociaux, il demandait aussi à ses milliers d’abonnés de trouver les informations personnelles d’une employée d'AHS. Kevin Johnston a par ailleurs publié une photo d’elle accompagnée de son mari et de ses enfants, même s' il dit avoir flouté le visage des petits.

M. Johnston s'est engagé dans une conduite et une communication menaçantes persistantes dans les médias et sur les réseaux sociaux au cours des dernières semaines, indique l'AHS par voie de communiqué.

Tout discours de haine ou d'agression envers notre équipe de AHS est inacceptable et injustifié, insiste Services de l'Alberta, qui espère ne plus avoir à faire avec ce genre de comportement.

Une injonction plutôt exhaustive

L'injonction interlocutoire provisoire émise vendredi par la Cour du Banc de la Reine envers Kevin J. Johnston l’empêche donc d’entrer en contact d’aucune façon que ce soit avec les employés de Services de santé Alberta ni d’encourager quiconque à le faire.

Il lui est dorénavant impossible de prendre des photos ou des vidéos de ces employés, de proférer des menaces à leur égard et de s’approcher à moins de 100 mètres de leur domicile ou d'un établissement de AHS, sauf en cas de nécessité médicale.

Il lui est interdit de solliciter les noms, adresses, numéros de téléphone ou autres informations d'employés ou de dirigeants de l'AHS.

Kevin J. Johnston fait également face à une accusation de voies de fait en Colombie-Britannique et à des accusations de crimes haineux en Ontario.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.