•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

90 appels de dénonciation à Saguenay en une journée

Une voiture de police.

Une voiture du Service de police de Saguenay (SPS)

Photo : Radio-Canada

Le Service de police de Saguenay (SPS) a reçu un nombre exceptionnellement élevé de dénonciations en lien entre autres avec des rassemblements illégaux au cours de la journée de vendredi. Le beau temps y est fort probablement pour quelque chose.

Vers 21 h, le lieutenant Jean-Michel Bergeron rapportait 90 appels depuis le début de la journée provenant de membres du public. Les rassemblements dans les domiciles privés (maison ou chalet) à l’intérieur ou à l’extérieur demeurent interdits. Il n'est pas possible d'accueillir des visiteurs d’une autre adresse, sauf pour une personne résidant seule, avec ses enfants à charge s’il y a lieu.

Moins de 30 minutes avant l’entrée en vigueur du couvre-feu de 21 h 30, les policiers de Saguenay dénombraient sept interventions simultanées pour des rassemblements, principalement tenus dans les arrondissements de Jonquière et de Chicoutimi.

Ç’a été une journée hallucinante. On n’a jamais vu ça avec 90 appels dans la journée. On est en train d’essayer de reprendre le contrôle. Dès qu’on reçoit un appel et qu’on a des véhicules de disponibles, on intervient , a fait savoir le lieutenant Bergeron.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean se trouve toujours en zone orange, mais avec la moyenne des cas enregistrés au cours des derniers jours, dont 31 vendredi, la ligne entre les paliers orange et rouge demeure mince.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !