•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les gazouillis transphobes d'un agent immobilier de Saskatoon dénoncés

Une pancarte de l'agent immobilier Cam Bird à Saskatoon.

RE/MAX n’a pas encore réagi aux propos de Cam Bird au moment de la publication de cet article.

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Radio-Canada

Après avoir publié des gazouillis qualifiés de transphobes, le compte Twitter de l'agent immobilier Cam Bird a été supprimé. Des organismes LGBTQ+ s’attendent à des excuses et l'appellent au dialogue.

À la tête de l’entreprise familiale Bird Realty, affiliée à RE/MAX Saskatoon Realtors, Cam Bird a insinué sur Twitter que l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, aurait changé de sexe.

Le directeur de l'organisme OUTSaskatoon, Jack Saddleback, espère que Cam Bird offre des excuses à la communauté LGBTQ+ et à la Dre Tam.

Qu'une personne publique puisse tenir ce genre de propos est inacceptable.

Une citation de :Jack Saddleback, directeur de l'organisme OUTSaskatoon

Le courtier immobilier de Saskatoon Jon Aschenbrener, impliqué dans la communauté LGBTQ+, qualifie les propos de Cam Bird de dégoûtants.

Dans un communiqué, l'Association des agents immobiliers de la Saskatchewan (SRA) déclare promouvoir l'inclusion et la diversité.

La SRA ne tolère pas les propos de M. Bird. Ceux-ci ne représentent pas les valeurs et les croyances de notre organisation.

La SRA se dit dotée de mécanismes disciplinaires, initiés en fonction des plaintes reçues à l'endroit de ses membres.

RE/MAX n’a pas encore réagi aux propos de l’agent immobilier au moment de la publication de cet article.

Avec les informations de Geneviève Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !