•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

19 ans, 10 employés et une industrie à révolutionner

Lucas Béland.

Lucas Béland veut transformer l'industrie de la publicité mobile.

Photo : Radio-Canada

Marie-Claude Morin

Lucas Béland s'attaque à rien de moins qu'au fonctionnement même de la publicité mobile avec une application misant sur les récompenses. À seulement 19 ans, il a réussi à convaincre des investisseurs, des employés et des clients d'embarquer dans l'aventure de GoLoot.

J'aimerais pouvoir changer à jamais la façon dont les gens interagissent avec la publicité numérique, dit le président et fondateur de l'entreprise. Les bannières et autres vidéos qui apparaissent à tous moments sur les applications mobiles sont dépassées, selon lui. Les gens ont appris à les côtoyer, mais elles sont vraiment dérangeantes, très intrusives, parfois même répétitives, estime Lucas Béland.

GoLoot propose plutôt aux marques d'offrir des rabais ou des promotions lorsque certains objectifs sont atteints. Un joueur pourrait, par exemple, recevoir une offre de deux pour un pour un gadget électronique lorsqu'il réussit un certain niveau d'un jeu mobile, ou un coureur, avoir un rabais de 20 % sur une paire de chaussures lorsqu'il complète 10 kilomètres sur une application d'entraînement. L'utilisateur peut effectuer la transaction d'un simple clic, directement de son portefeuille virtuel.

Une première campagne enclenchée

Les boissons énergétiques Guru sont devenues cette semaine la première marque à lancer une campagne grâce à GoLoot. Son PDG, Carl Goyette, a été séduit par le modèle d'affaires : On aime le côté interactif, avec les récompenses. Et c'est beaucoup moins intrusif. La publicité a alors sa raison d'être, plutôt que de venir interrompre l'expérience.

GoLoot a accès à des centaines de milliers d'applications dans lesquelles elle peut acheter de l'espace publicitaire. La grande majorité sont des jeux, mais elle cible aussi plus large. Que ce soit pour vous entraîner, lire, écouter des vidéos, peu importe ce que vous imaginez sur mobile, GoLoot peut bonifier vos accomplissements quotidiens, explique Lucas Béland.

L'approche de GoLoot est innovante et clairement d'actualité, juge Jean-François Ouellet, professeur d'entrepreneuriat et d'innovation à HEC Montréal. C'est un peu le Klondike pour la plupart des marques d'interagir et d'avoir une relation fréquente et constante avec leur clientèle potentielle.

De plus, les défis à relever avant d'obtenir une récompense permettent de bien cibler les utilisateurs. C'est une façon de s'assurer que les consommateurs avec qui on interagit sont de bons clients potentiels pour nous, ajoute M. Ouellet.

D'ailleurs, cinq autres entreprises, dont Frank and Oak, prévoient réaliser une campagne publicitaire avec GoLoot au cours des prochains mois.

Les moyens de ses ambitions

En juin 2020, Lucas Béland a récolté 2,3 millions de dollars auprès d'investisseurs privés, dont Joel Leonoff, fondateur de la multinationale Paysafe, et Lune Rouge, le fonds d'investissement de Guy Laliberté. Il profite aussi des conseils de Mitch Garber, qui agit comme mentor. C'est un jeune homme très intelligent qui travaille un plan d'affaires intéressant, confirme ce dernier.

Ces fonds lui permettent d'employer une dizaine de personnes à temps plein. C'est plutôt inusité d'avoir un employeur de 19 ans, reconnaît Michael Globensky, spécialiste de contenus numériques chez GoLoot. Tout le monde est plus vieux que lui dans l'équipe et ça ne nous embête pas. Lucas a beaucoup de talent, on sent qu'il est solide.

L'influence de grand-papa Claude

Le jeune entrepreneur a eu un exemple inspirant en son grand-père, Claude Béland, qui a présidé le Mouvement Desjardins pendant une quinzaine d'années. Depuis que je suis tout petit que j'entends ses histoires et que je me dis que, moi aussi, je suis capable d'être un gestionnaire, d'être un leader, d'avoir un impact comme ça, confie Lucas Béland.

Il essaie à sa manière d'appliquer les valeurs familiales. Tous les employés de GoLoot sont actionnaires, et l'équipe offre son expertise numérique bénévolement à des organismes de bienfaisance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !