•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination contre la COVID-19 : les 18-24 ans répondent à l’appel

Dans une grande salle du palais de congrès, une file de résidents présents pour recevoir leur vaccin.

La vaccination contre la COVID-19 a été ouverte aux 18-24 ans, jeudi, en fin de journée (archives).

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

Moins de 24 heures après l’ouverture de la vaccination contre la COVID-19 aux 18 à 24 ans, 5000 rendez-vous ont été pris en Outaouais.

La dernière tranche de la population adulte du Québec y est devenue admissible jeudi, en fin de journée. Cette ouverture devait se produire vendredi, mais la plateforme Clic Santé s’est mise à jour un peu plus tôt que prévu, comme ce fut le cas pour les autres groupes d’âge.

Les jeunes, plus durs à convaincre?

Un sondage de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) dévoilait récemment que les jeunes adultes étaient les moins susceptibles de vouloir être vaccinés. Chez les 18-24 ans, 14 % des répondants n’avaient pas l’intention de le faire.

Depuis deux semaines, le gouvernement du Québec fait circuler des publicités adressées à cette minorité.

Les Gatinois de 18 à 24 ans croisés vendredi, au parc Moussette, ne faisaient pas partie du public visé.

Michael Masozera, 20 ans, n’avait pas encore pris son rendez-vous, mais comptait le prendre très bientôt. Je pense que chez les jeunes, on comprend que prendre le vaccin, c’est un peu synonyme de regagner notre liberté, a-t-il commenté.

À savoir comment rejoindre sa génération, il croit que les célébrités et les personnalités publiques qu'on suit sur les réseaux sociaux qui promeuvent la vaccination peuvent aider, a-t-il répondu.

Jean-Benoît Baby, 20 ans aussi, a réservé sa plage horaire, jeudi. J’ai l’impression que c’est plus une pression sociale, de se faire vacciner, a-t-il expliqué.

À Montréal, la santé publique a invité le chanteur Émile Bilodeau à faire un concert dans un centre de vaccination.

En Outaouais, de tels spectacles vont aussi se produire, a annoncé la directrice de la vaccination COVID-19 dans la région, Nency Héroux, à l’émission Les matins d’ici.

On aura un groupe qui viendra faire de la musique dans un de nos sites de vaccination. Alors je pourrai faire des annonces bientôt. On aura droit à quelques spectacles, effectivement, a-t-elle détaillé en ondes.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais dit aussi que des travaux sont en cours pour faciliter la vaccination hors des sites désignés dans les prochaines semaines.

Le prochain groupe sera celui des 12 à 17 ans, que le gouvernement provincial veut immuniser d’ici la fin du mois de juin.

Avec les informations de Rosalie Sinclair, Mama Afou et Laurie Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !