•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Orchestre symphonique à la rencontre du public

Gros plan sur un instrument à corde (violon ou violoncelle)

L'Orchestre ira à la rencontre du public.

Photo : iStock

L’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean ira à la rencontre du public, cet été, en offrant des concerts dans des parcs, sur des terrains de camping, dans des camps de jeunes ou près de résidences pour personnes âgées.

Ces lieux ne sont qu’un mince échantillon de la kyrielle d’endroits où les musiciens se produiront au cours de la saison chaude, dans le dessein de mettre un baume musical sur une période morose et du bonheur dans le cœur des gens de l'ensemble de la région. Ces Saguenéens et ces Jeannois ont bien besoin de divertissement et d’un peu d’adoucissements en ces temps gris de pandémie.

L’initiative émane de la direction de l’orchestre, qui a approché ses musiciens afin de mesurer leur degré d’intérêt à partir à la conquête du public lors de concerts intimistes.

On a demandé, premièrement, aux musiciens, s’ils avaient le goût d’aller se produire. On a eu une belle offre très variée de petits groupes de musiciens. Ce ne sera pas l’Orchestre au complet. La deuxième étape était un appel à tous pour dire : "qui aimerait nous accueillir chez eux?"

Une citation de :Christine Boily, directrice générale de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean,

L’intérêt y est et les demandes fusent. Les concerts intimes seront présentés dans le respect des règles sanitaires. L’Orchestre, version simplifiée, trimballera donc ses instruments jusque dans l’environnement des ceux qui souhaitent l’entendre. Évidemment, il n’est pas question de concerts intérieurs, mais les possibilités sont vastes pour les virtuoses et les mélomanes.

On veut vraiment débarquer où les gens veulent nous accueillir et offrir un petit moment de musique sympathique pour adoucir la journée et l’été. C’est tellement agréable quand les gens nous invitent et comme on prévoit vraiment une grande quantité de prestations, ça nous aide dans l’organisation. […] On a le goût que les gens nous invitent dans leur environnement, insiste Christine Boily.

Avec Catherine Paradis et Julie Larouche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !