•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film Dune pourrait être diffusé en présentiel en septembre à la Mostra de Venise

Deux personnes se tiennent par la main.

Une image de « Dune », réalisé par Denis Villeneuve

Photo : Warner Bros. Pictures

Radio-Canada

Le festival international du film de Venise se prépare à se tenir en présentiel en septembre, selon le magazine spécialisé Variety. Le film Dune, de Denis Villeneuve, pourrait y être projeté en grande première.

La Mostra mise ainsi sur un festival tenu dans des conditions normales plutôt que d’opter pour une formule hybride alliant projections en présentiel et en virtuel comme l’ont fait le Festival international du film de Toronto et le Festival du film Sundance.

Prévu du 1er au 11 septembre, le festival international du film de Venise planifie recevoir des centaines de journalistes et des douzaines de délégations d’un peu partout sur la planète.

Des rumeurs circulent voulant que l’adaptation cinématographique très attendue de Dune par Denis Villeneuve soit projetée lors du festival italien. Variety a toutefois précisé que ce ouï-dire n’avait pas été confirmé par la Mostra ni par la maison de production Warner Bros.

La sortie du film, prévue à l’automne 2020, a été repoussée en octobre 2021 par Warner Bros.

De l’aveu de Denis Villeneuve, Dune estl'œuvre qui lui apporte la plus grande fierté et la chose la plus difficile qu’il a faite de sa vie. Dune est de loin le meilleur film que j’ai jamais réalisé. Avec mon équipe, nous avons consacré plus de trois ans de nos vies pour en faire une expérience unique à vivre sur grand écran. L’image et le son du film ont été méticuleusement conçus pour en faire l'expérience en salle, avait-il précisé à la revue Vanity Fair il y a un an.

La sortie en salle du long métrage en Amérique du Nord est prévue le 1er octobre 2021. Cette sortie s’accompagnera à la même date d’une diffusion sur la plateforme HBO Max, une décision que Denis Villeneuve avait condamnée en décembre dernier. Le réalisateur avait alors exprimé des craintes selon lesquelles son film n'aura pas la chance d'avoir les performances nécessaires pour être rentable et le piratage finira par l'emporter.

Avec les informations de Variety

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !