•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des clous trouvés dans l'entrée d'un candidat au poste de conseiller municipal à Shippagan

Des clous

Des clous trouvés dans la cour d'un candidat aux élections municipales à Shippagan

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Radio-Canada

Des clous ont été trouvés dans l'entrée d'un candidat au poste de conseiller municipal à Shippagan, le matin des élections municipale, lundi. La GRC mène une enquête.

C'est le conseiller municipal sortant Rémi Hébert, un habitué des controverses, qui a trouvé ces clous dans la voie d'entrée de sa résidence. Il est persuadé qu'il a été visé parce qu'il dérange.

Rémi Hébert

Rémi Hébert

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

J'aime mieux un débat face à face, dit-il. Ça, c'est un coup par-derrière. Ça s'est produit pendant la nuit et une chance que ma femme les a vus parce que moi je ne les aurais jamais vus.

La GRC n'a pas encore trouvé d'explications.

Jean-Gérard Chiasson

Jean-Gérard Chiasson, candidat à la mairie de Shippagan

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

D'autres candidats aux élections condamnent ce geste. C'est le cas de Jean-Gérard Chiasson, candidat à la mairie.

On peut exprimer son opinion, on est en démocratie, dit-il. Mais de là à poser des gestes néfastes comme ceux-là, c'est difficile à accepter.

Des clous et des agrafes

Des clous et des agrafes

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Même son de cloche du côté de Ghislaine Albert Roussel, candidate à un poste de conseillère.

Moi je dis toujours, le Canada c'est un pays libre, exprime-t-elle. On a le droit de penser ce qu'on veut, on a le droit de dire ce qu'on veut.

Nathalie Blaquière

Nathalie Blaquière, candidate à la mairie de Shippagan

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Nathalie Blaquière, candidate à la mairie, dénonce également la situation.

C'est inacceptable pour n'importe qui à qui ce serait arrivé, dit-elle. Ce l'est encore plus alors que c'est arrivé le matin même du vote.

On est dans un état de droit. Ce n'est pas le Far West.

Une citation de :Nathalie Blaquière, candidate à la mairie de Shippagan

Conscient qu'il dérange beaucoup de monde à Shippagan par la nature de ses sorties publiques, Rémi Hébert n'a tout de même pas l'intention de se taire.

Les résultats des élections municipales seront dévoilés le 25 mai 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !