•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une buvette dans l'ancien presbytère de Saint-Henri-de-Taillon

Un homme se trouve devant un restaurant.

Thomas-Deveaux Martel est le propriétaire de la Buvette T qui est sur le point d'ouvrir.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

La pandémie aura été l'occasion pour plusieurs de redéfinir leur plan de carrière. C'est le cas de Thomas-Deveaux Martel. Le Saguenéen a profité de cette période incertaine pour faire de sa passion une carrière. Après avoir complété une formation virtuelle en cuisine à l'Atelier des chefs en France, l'entrepreneur rénove un ancien gîte au Lac-Saint-Jean dans le but d'y ouvrir son propre établissement.

La Buvette T ouvrira ses portes dans l'ancien presbytère de Saint-Henri-de-Taillon à la fin juin. Le chef propriétaire compte y offrir des viandes grillées et fumées en plus de laisser une grande place aux légumes d'ici. La plupart des protéines proviendront du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les bières régionales et les vins d'importation privée se côtoieront sur place.

Ça fait 15 ans que j'ai connu la cuisine au charbon de bois. Depuis ce temps, j'ai lâché les fours au propane. Ce sera le concept ici. Environ 90 % des plats vont passer sur le charbon ou dans les fumoirs , explique le chef propriétaire qui était, avant la pandémie, directeur de production dans une entreprise familiale du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le commerce qui pourra accueillir une centaine de clients va bénéficier de l'achalandage de la Véloroute des Bleuets, de la route régionale et des sentiers de motoneige qui se trouvent à proximité.

Ce sera un endroit convivial, sans prétention où on mange et on boit entre amis. Ce sera une place où on retrouvera des vins d'importation privée et des bières de microbrasseries de la région avec un menu qui sera sur le charbon de bois et dans les fumoirs , résume-t-il.

Une affiche se trouve devant la façade d'un ancien presbytère.

La Buvette T compte bénéficier de la vie estivale de Saint-Henri-de-Taillon et de la proximité des sentiers de motoneige.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

L'entrepreneur a constaté qu'une bonne portion du Lac-Saint-Jean n'offrait aucun concept du genre. Il espère créer, avec la Buvette T, un point de rassemblement au cœur de la municipalité de Saint-Henri-de-Taillon.

On est très bien situé. On a un beau côté du Lac-Saint-Jean qu'on veut exploiter, ce qui n'a malheureusement pas été fait dans les dernières années, indique-t-il.

Pour y parvenir, Thomas-Deveaux Martel est appuyé par sa famille qui collabore, à sa façon, au projet. Il est également épaulé par la chef consultante Diane Tremblay depuis plus d'une année.

On avait un manque d'un endroit où il fait bon s'asseoir, prendre son temps et déguster une bonne grillade, un bon fumage à chaud et où on pouvait marier ça pas juste avec une bonne bière, mais avec des vins qui sont intéressants, indique-t-elle.

Le chef propriétaire vivra au deuxième étage de l'ancien presbytère qui comprend également un gîte. Les clients pourront y réserver l'une des quatre chambres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !